FÉDÉRATION ANNA LINDH ITALIA - ONLUS

La Federazione Anna Lindh Italia, à but non lucratif, partage les objectifs de la Fondation Anna Lindh créée en 2004 par la Commission européenne en collaboration avec les 42 pays euro-méditerranéens.
Le but de la Fédération est de promouvoir, soutenir et mettre en œuvre l'interaction culturelle et sociale entre l'Italie et les pays euro-méditerranéens dans différents domaines d'action, y compris: l'art, l'architecture, l'archéologie, l'environnement, l'artisanat, les jeunes, les femmes, les droits de l'homme , les migrants, les métiers d'art, l'emploi, la formation, l'éducation, la garde des enfants, les sports, le dialogue inter-religieux, le droit, la musique, la culture alimentaire, l'autonomisation, la tradition, le tourisme, la solidarité sociale, les échanges économiques et culturels, de l'artisanat d'art.
En particulier, la Fédération entend mettre en œuvre des initiatives en faveur des jeunes visant notamment à rétablir leur espoir et la confiance en promouvant le «vraie», le «beau» et le «bon».

Comme chaque année, le Musée de la Paix a organisé divers événements avec des élèves et différents groupes de visiteurs à l'occasion du "Memorial Day".
Dans la Sala Israel - inaugurée par Shimon Peres - diverses vidéos ont été projetées, certaines non publiées également, sur la Shoah et sur la déportation des Juifs vers les différents camps de concentration.
Emotion et participation notamment en regardant les témoignages d'Andra et de Tatiana Bucci à l'occasion de leur visite au Musée de la Paix. Leur histoire est émouvante: filles d'une mère juive, en 1944 - alors qu'elles n'avaient que 6 et 4 ans - elles ont été déportées à Auschwitz et ont survécu.
Aujourd'hui, Tatiana vit à Bruxelles, tandis que l'Andra entre les États-Unis et l'Europe.
A cette occasion, le livre "Storia di Sergio" d'Alessandra Viola, Andra Bucci et Tatiana Bucci a été présenté: l'histoire de leur cousine napolitaine décédée dans des camps de concentration
.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo et la Federazione Anna Lindh Italia ont participé à la conférence internationale sur les matériaux, l'énergie et l'environnement qui s'est tenue à l'Université El-Oued.
L'objectif était de réunir des chercheurs, des professeurs et des industriels intéressés par les avancées technologiques et scientifiques des matériaux, de l'énergie durable et de la protection de l'environnement. Cette première édition entend recueillir des appels du monde entier pour l'environnement et créer une collaboration entre les universités et l'industrie pour le transfert de haute technologie. A cet effet, les sujets traités ont été identifiés précisément pour répondre au mieux aux urgences à l'échelle planétaire. Parmi les sujets traités figurent
:

  • Thème 1: Énergie renouvelable Énergie et environnement; Changement de phase, flux et processus de transfert d'énergie; Optimisation des systèmes énergétiques; Piles à combustible; Séchage et milieux poreux; Stockage d'énergie; Transfert thermique et de masse; Gestion de l'énergie.
  • Thème 2: Modélisation des matériaux; Évaluation des matériaux; Caractérisation et comportement des matériaux; La nanotechnologie; Matériaux pour les biomatériaux énergétiques et l'environnement; Stockage et conversion d'énergie.
  • Thème 3: Mathématiques en physique; Application de la mécanique quantique aux matériaux; Méthodes numériques et simulations appliquées en technologie; Théorie des opérateurs et leurs applications en physique des sciences; Problèmes aux limites Physique des plasmas.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo et la Federazione Anna Lindh Italia ont signé le "Manifeste d'Assise" parmi les premiers et a participé à la réunion à Assise dans la salle papale du Sacré Couvent.
Parmi les interventions, celles du Premier ministre, Giuseppe Conte, du ministre de l'Université et de la Recherche, Gaetano Manfredi et du président du Parlement européen, David Sassoli. Parmi les promoteurs du Manifeste figurent le président de la Fondation Symbola, Ermete Realacci, les Custodes du Sacré Couvent d'Assise, le père Mauro Gambetti, le directeur du magazine San Francesco, le père Enzo Fortunato, le président de Coldiretti, Ettore Prandini, celui de Confindustria , Vincenzo Boccia, le PDG d'Enel, Francesco Starace et de Novamont, Catia Bastioli ainsi que la présidente de la Fondation méditerranéenne, Michele Capasso.
"Ce manifeste, qui décrit ensuite un avant et un après pour les politiques environnementales en Italie, ne pouvait manquer de partir de l'Ombrie, car il est le résultat de la conscience verte qu'ont assise Assise et cette région", a déclaré le directeur de la salle de presse du Sacro Convento, le père Enzo Fortunato.
L'Ombrie, au nom de la présidente Donatella Tesei, "représente une région où, en s'attaquant à ces concepts, nous pouvons passer des paroles aux actes".
Le 24 janvier à Assise est pour Realacci un rendez-vous sur l'environnement "plus fort que celui du Forum économique mondial de Davos" car, at-il expliqué, "le Manifeste d'Assise est une nouvelle alliance très italienne qui tisse un réseau entre l'économie, culture et recherche avec la contribution des meilleures énergies technologiques, institutionnelles, politiques, sociales, culturelles du pays ".
Le président Michele Capasso, à l'occasion du 30e anniversaire de la Fondazione Mediterraneo qui coïncide avec la journée d'aujourd'hui, a souligné l'importance de passer d'un "système de mesures" à un "système de valeurs" dans lequel "il est absolument essentiel de construire une économie et une société à taille humaine capable d'affronter courageusement la crise climatique, grâce à une nouvelle alliance entre les institutions, le monde économique, la politique, la société et la culture"
.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo, en partenariat avec des académies, des universités et divers pays du monde, a présentée au Musée de la Paix - MAMT,  "LA RÉPUBLIQUE DE L'ESPACE": un projet à long terme visant à protéger, préserver, valoriser et promouvoir le patrimoine de l'humanité dans les catégories principales.

«Nous vivons un moment difficile de notre histoire - a déclaré le président Michele Capasso - dans lequel la dimension fluide semble prédominer: les valeurs, le changement climatique, l'art, la créativité, l'artisanat, la mémoire collective et bien plus semblent n'avoir plus de sens et tout apparaît à la merci d'une onde "anormale" capable de bouleverser le monde en emportant tout.

Pour sauver l'immense patrimoine mondial matériel et immatériel il faut agir "Au-delà" et "Autre": créer une vraie dimension en dehors de notre planète, précisément dans l'Espace, où protéger, sauvegarder, valoriser et promouvoir la partie la plus importante des patrimoines du monde. Du patrimoine artistique - menacé par les tremblements de terre, les inondations et les événements climatiques - aux mémoires collectives immatérielles, des documents les plus significatifs de l'histoire aux poèmes, des savoirs anciens aux nouvelles technologies: une liste nourrie de choses à préserver et à protéger, à la fois immatérielles et matérielles ».

A l'occasion des célébrations du trentième anniversaire de la naissance de la Fondazione Mediterraneo - prévues pour 2020 - le projet exécutif et les critères généraux de "La République de l'Espace" seront présentés dans différents pays.

Lire la suite : ...