MAMT||Museo Mediterraneo dell' Arte, della Musica e delle Tradizioni (FR)

Le MAMTMusée Méditerranée de l'Art, de la Musique et des Traditions est un espace créé par la Fondazione Mediterraneo au fin de « vivre », en manière interactive, les émotions positives du Notre Mer à travers les Membres, la Musique et les Traditions.
Le MAMT est une des principales initiatives de la Fondazione Mediterraneo: un espace actif pour faire dialoguer Membres, Musique et Traditions de la Méditerranée à l'intérieur de la société contemporaine. La conscience du passé d'anciennes traditions est la base pour la construction d'une humanité de rationalité et relations : la grandeur de la Méditerranée unit en effet le talent, la fatigue et l'intélligence ensemble à la capacité de partager des espaces et des cultures. Aujourd'hui plus que jamais le sens du futur est donné de la conscience de la souffrance, des conflits et au même temps de la capacité de partager les joies et les liens.
L'Art et la Musique sont toujours le moyen de communication et du partage de l'humanité que, dans un détail parcouru « Méditerranée », ils nous permettent de traverser la violence de l'être humain qui a trouvé en Bosnie, Palestine, Syrie et autres lieux l'expression de sa plus grande barbarie : de cela elles sont témoignage les Expositions Bosnie, pour ne pas oublier et Souffrance et Espoir dans le monde vous préparez à l'intérieur du Musée.
Au même temp des symboles qui invitent à la rencontre et à l'espoir paraissent dans les terres de la désolation et du silence : La Crèche de Ferrigno, l'exposition Une Mer, trois Fois, la Paix et le Dernier Dîner napolitain font partie du patrimoine descriptif du Musée.
Autour du Totem de la Paix et aux autres oeuvres de Mario Molinari, sculpteur de la couleur, ils accompagnent la solitaire parcours de liberté Monde Onirique de John Crown et l'envie de partecipation et de reconnaissance des femmes de la Méditerranée dans l'Exposition En déchirant les voiles, femmes artistes du Monde Islamique.
Le Fado, le Flamenco, le Tango, le Sirtaki, le Chant de Naples, les Grands Opéras, la Musique Arabe et les Classiques de tous les temps capturent le visiteur avec la perfection acoustique du « Music Hall » du Musée.
Détail signifié assume la section dédiée à Pino Daniele.
La chaleur de la nature méditerranéenne et la conscience d'en devoir préserver la mémoire, la richesse et la fertilité trouvent dans la « Section Architecture » – avec les présences de Alvaro Siza, de Pica Ciamarra Associés, de Vittorio Di Pace, de Nicola Pagliara, de Marco Introini et d'autres - et dans Voices des Migranti un ultérieur et raffiné piqué de force.
Les oeuvres di Pietro et Rino Volpe tracent des signes méditerranéens dans lesquels la culture et la littérature se mélangent avec la créativité en constituant une collection unique.
Un ensemble des vidèos à très haute définition sur les sites plus significatifs de la Région Campanie accueillera les croisiéristes et les visiteurs dans tout l'édifice : unique dans son genre l'info point à la plan terre voisine sur la place Mairie.
Le MAMT est, en outre, un articulé système de services dans le coeur de la ville de Naples : la bibliothèque, l'emeroteca, la music hall, les salles de cogrès, les restaurants, l'Euromedcafé, les résidences et le book shop accueillent le visiteur avec sympathie et chaleur : de la Méditerranée !

L'Égypte ancienne reprend vie sur les grands murs vidéo et sur la plateforme multimédia 4K haute définition du Musée de la Paix - MAMT.
En direct le 3 avril à 18h et, par la suite, les 4 et 5 avril, la vidéo complète de la "Parade dorée des Pharaons" a été proposée à nouveau, le majestueux défilé que le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a organisé le samedi 3 avril au Caire.
La Fondazione Mediterraneo et le Musée de la Paix - MAMT en collaboration avec le Musée égyptien de la place Tahrir et avec le nouveau Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC) à Fustat, ont proposé en streaming en direct l'événement qui mettait en vedette 22 vraies momies datant du XVIIe , XVIIIe, XIXe et XXe dynastie des pharaons
.

Lire la suite : ...

AL'Egypte ancienne reprend vie avec un événement historique grâce à la « Parade d'or des pharaons », le défilé majestueux organisé par le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités le samedi 3 avril au Caire.
La Fondation Méditerranéenne et le Musée de la Paix - MAMT en collaboration avec le Musée égyptien de la place Tahrir et avec le nouveau Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC) à Fustat, ont participé parmi les invités internationaux à la diffusion en direct de l'événement historique "Pharoahs Golden Parade ", que le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités a organisé le samedi 3 avril au Caire.
Les protagonistes sont 22 momies royales datant des XVII, XVIII, XIX et XX dynasties des pharaons. Sur les 22 momies, 18 appartiennent à des pharaons, dont Ramsès II, Siptah, Seknen Ra, Tuthmosis III, Seti I, et quatre à des reines, dont Hatshebut, Meritamun, épouse du roi Amenhotep I, et Ahmose-Nefertari, épouse du roi Ahmose. L'événement a ramené les spectateurs à l'âge des pyramides, lorsque les rois et les reines étaient transportés vers leurs tombes dans l'éternité dans de somptueuses processions funéraires.
Le défilé, accompagné de feux d'artifice, a commencé à partir de la place Tahir et s'est terminé au Musée national de la civilisation égyptienne, où les momies resteront en permanence. Les momies descendirent le Nil et portées par des chars et des chevaux
.

Lire la suite : ...

Le Musée de la Paix - MAMT, avec une diffusion en direct de la chapelle dédiée à Saint Jean Paul II, a rappelé par un moment de prière le seizième anniversaire de sa mort au Vatican le 2 avril 2005.
"Un moment passionnant - a rappelé le Président Capasso - qui a touché le cœur du monde entier. Je remercie Dieu de m'avoir donné l'opportunité de rencontrer et de connaître le
Pape Woityla".

Lire la suite : ...

Le docteur Fabio Perricone, artiste médical, a fait don de son œuvre intitulée "Les fées de la paix" au directeur du Musée de la Paix - MAMT, Pia Balducci Molinari. Présent prof. Corrado Perricone et le président Michele Capasso.

Lire la suite : ...

Malgré le blocus mondial causé par le "Coronavirus", la Fondation méditerranéenne et le Musée de la Paix - MAMT - par le biais de systèmes multimédias, de portails et de réseaux sociaux - ont célébré la Journée mondiale de l'eau avec une grande communauté, créée par les Nations Unies en 1992. Le thème de l'édition 2020 de la «Journée» est le lien profond entre l'eau et le changement climatique. Parmi les interventions d'experts internationaux, celles du président Michele Capasso, du prof. Maurizio Iaccarino, du prof. Corrado Perricone et l'évêque de la vallée de la Lucanie Monseigneur Ciro Miniero.

Lire la suite : ...

Au Musée de la Paix - MAMT des milliers de liens en streaming pour la célébration de la première journée nationale à la mémoire des victimes du Corinavirus. En fait, il y a un an, le 18 mars 2020, l'Italie faisait face à l'un de ses premiers jours les plus noirs: environ 3000 victimes de Covid-19 dans tout le pays.
Au même moment à Bergame, des dizaines de camions de l'armée transportaient les cercueils des morts que la ville, désormais proche de l'effondrement, ne pouvait plus contenir jusqu'aux fours crématoires des villes voisines. Pour l'occasion, le Premier ministre Mario Draghi sera à Bergame et participera à deux événements: le premier au cimetière monumental et le second à l'inauguration du Bosco della memoria.
L'initiative vise à "préserver et renouveler la mémoire de toutes les personnes décédées des suites de cette épidémie". La proposition qui a reçu le feu vert de Montecitorio est résumée dans le texte unifié (AC 2451 et abb., S. 1894) composé de 6 articles: parmi ceux-ci, il y a précisément l'institution, le 18 mars, d'une fête nationale en mémoire de toutes les victimes de l'épidémie de coronavirus, la possibilité que l'Etat, les Régions ou les autorités locales, organisent des cérémonies, des événements ou des initiatives, en coordination avec les associations concernées, notamment destinées aux jeunes générations, pour favoriser le moment de la mémoire et que le des activités éducatives organisées par des établissements d'enseignement pour promouvoir la compréhension et l'apprentissage des enjeux liés à la propagation de l'épidémie de coronavirus et l'engagement international pour son endiguement
.

Lire la suite : ...

La «Salle Churchill» du Musée de la Paix - MAMT représente un témoignage unique de l'histoire qui attire des visiteurs, même à distance, du monde entier.
À l'intérieur de ces murs, le grand homme d'État a jeté les bases du discours historique sur les «États-Unis d'Europe» et de nombreux visiteurs «européens» ont relu le texte à côté du bureau historique.
Parmi les objets, artefacts, vidéos, documents rares, etc., il y a aussi des reproductions haute définition des principaux tableaux de Winston Churchill.
Parmi ces dernières récemment vendues aux enchères: la vue de Marrakech réalisée par l'ancien premier ministre britannique en janvier 1943, qui faisait jusqu'à présent partie de la collection d'art d'Angelina Jolie qui l'a reçue en cadeau en 2011 de son ex-mari Brad Pitt.
"La tour de la mosquée Koutoubia" - dont l'image haute définition peut être appréciée dans le musée, ainsi que d'autres peintures de l'homme d'État comme la célèbre vue sur les fouilles de Pompéi - a été vendue 7 millions de livres à Londres par la maison de vente aux enchères Christie's.
Le président Capasso retrace l'histoire de la peinture: «Churchill, amoureux du Maroc, a donné« La tour de la mosquée de la Koutoubia »au président américain, son allié, Franklin D. Roosevelt, pendant la Seconde Guerre mondiale. Churchill visita le Maroc pour la première fois en 1935 et en tomba amoureux pour la qualité de la lumière qu'il y trouva. L'œuvre, qui porte les initiales W.S.C, a été donnée par Churchill à Roosevelt après la conférence de Casablanca de 1943, au cours de laquelle ils se sont mis d'accord sur la stratégie pour vaincre l'Allemagne nazie, et à la veille du séjour napolitain au Grand Hôtel de Londres. Après dix jours au sommet, le dirigeant britannique a invité son homologue nord-américain à l'accompagner dans l'un de ses endroits préférés, déclarant: «On ne peut pas aller jusqu'en Afrique du Nord sans voir Marrakech [...]. Je dois être avec vous quand vous voyez le coucher de soleil sur les montagnes de l'Atlas », a déclaré le Premier ministre britannique au président américain. Après cinq heures de voyage, les deux dirigeants sont arrivés dans la ville marocaine et Roosevelt était tellement fasciné par ce coucher de soleil que le premier ministre n'a pas hésité à prolonger son séjour à Marrakech pour immortaliser la scène et l'offrir en souvenir au président américain. Sir Winston Churchill avait commencé à peindre des scènes marocaines après avoir été encouragé à visiter le pays par son maître de peinture, Sir John Lavery. Lors de sa première visite en 1935, il a estimé que la lumière et le paysage étaient incomparables, créant quelque 45 peintures de pays. «La tour de la mosquée de la Koutoubia» se distingue comme le seul tableau créé entre 1939 et 1945. À la mort de Roosevelt, le tableau a été hérité par son fils et est depuis passé entre les mains de divers propriétaires jusqu'en 2011, date à laquelle il a été acquis. Par Brad Pitt »
.

Lire la suite : ...

Grand afflux de liens et de contacts sur la plateforme multimédia du Musée de la Paix - MAMT pour le centenaire de la naissance de Giulietta Masina.
Il y a 100 ans à San Giorgio di Piano, à deux pas de Bologne, naissait Giulietta Masina, l'inoubliable muse de Federico Fellini qui allait quitter la scène le 23 mars 1994, quelques mois après la mort de son mari, le super Rimini.
Fille d'un violoniste et d'un professeur, Juliette a grandi à Rome en tant qu'invitée d'une tante milanaise devenue veuve. Il fréquente les écoles d'un collège des Ursulines où il se familiarise avec la scène, dans les pièces de théâtre scolaires puis au théâtre universitaire Ateneo. Il a commencé à travailler à la radio en 1942, en compagnie du célèbre présentateur Angelo Zanobini.
Les deux interprètent les aventures populaires de Cico et Pallina (d'abord fiancés puis mariés) dans la rubrique «Il terziglio»: les sketches sont écrits par un très jeune Federico Fellini. Juliette l'épouse un an plus tard, le 30 octobre 1943.
En 1945, après le deuil dramatique de la perte de son fils Pier Federico décédé à peine 11 jours après sa naissance, Juliette obtient son diplôme de littérature et revient au théâtre avec un très jeune Marcello Mastroianni avec "Angelica" de Leo Ferrero. Puis il choisit à nouveau la radio avec les nouvelles "Aventures de Cico et Pallina" et s'empare d'un petit rôle dans "Paisà" de Roberto Rossellini
.

Lire la suite : ...