Liste générale

Webinaire célébré au Musée de la Paix - MAMT le 25e anniversaire du programme "ÉTATS-UNIS D'EUROPE", lancé par la Fondazione Mediterraneo le 25 novembre 1995. A sa naissance, il y a trente ans, en 1990, la Fondation méditerranéenne a lancé la première idée du Manifeste sur «LES ÉTATS-UNIS D'EUROPE». Après 5 ans, les 24 et 25 novembre 1995, il a organisé la conférence internationale "LA MÉDITERRANÉE ET L'EUROPE" à Naples avec l'Appel pour l'Europe et la Méditerranée présenté aux ministres euro-méditerranéens des Affaires étrangères réunis pour la première fois à Barcelone.
La conférence s'est tenue sous le patronage du Président de la République italienne et avec le patronage de l'ONU, elle a été conçue, organisée et dirigée par la Fondazione Laboratorio Mediterraneo. Collaboré: l'Institut italien d'études philosophiques; UNESCO; L'UNICEF; les ambassades d'Albanie, de Bosnie, de Chypre, du Liban, du Maroc et d'Espagne; les consulats de France et d'Allemagne; la région de Campanie; le WWF; Greenpeace Méditerranée; l'unité opérationnelle écologique des Carabinieri; la Foire du livre de Turin; la Faculté des arts et des sciences de Rome; les municipalités de Bari, Gênes, Imperia, Turin, Trieste, Sarajevo et Naples; la Fondation Orient Occident; l'Association italienne de pathologie et d'écologie de l'environnement; l'Université de Naples "Federico II"; le Département d'études de l'Europe orientale de l'Institut universitaire oriental de Naples; l'Université de Palerme; l'Université La Sorbonne de Paris; l'Institut du monde arabe de Paris, le Département d’études de Naples, le Comité d’information et d’initiatives pour la paix de Rome.
Le Président Capasso souligne la pertinence de l'Appel car encore aujourd'hui, en ce moment difficile dû à la pandémie, le besoin des ÉTATS-UNIS D'EUROPE se fait sentir, notamment dans les domaines stratégiques: politique étrangère, défense commune, protection de la santé. , économie, transport, etc. «Parmi les souvenirs les plus chers - conclut le président Capasso - les certificats d'estime de chers amis, comme le grand journaliste Igor Man, l'écrivain Claudio Magris et d'autres
.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo et la Fédération Anna Lindh Italie ont participé à la réunion internationale de prière pour la paix sur le thème «Personne n'est sauvé seul. Paix et fraternité ", promue par la Communauté de Sant’Egidio.
A cette occasion, l '« Appel pour la paix » a été signé par les participants.
Le Président Michele Capasso, à la veille du trentième anniversaire de la Fondazione Mediterraneo, a souligné « l'importance de la rencontre car précisément en ce moment difficile dû à la pandémie, il est essentiel de réaffirmer l'esprit de fraternité et d'union en considérant tous ensemble frères et sœurs »
.

Lire la suite : ...

A pastoral meeting was held in Subiaco, in the Parish of S. Andrea, with the celebration of the Holy Mass in memory of Sister Maria Pia Giudici (FMA), 7 months after her ascent to heaven.

Lire la suite : ...

Le président Michele Capasso se souvient de Corrado Beguinot. La contribution a été publiée dans le volume publié par « Aracne » et édité par Elodia Rossi pour le compte de la Fondation Aldo Della Rocca intitulé « CORRADO BEGUINOT RICORDI ».

Lire la suite : ...

Les "Filles de Marie Auxiliatrice dans le monde" avec la "Fondazione Mediterraneo" et le "Parc national des Abruzzes, du Latium et du Molise" ont commémoré Sœur Maria Pia Giudici en plaçant une plaque commémorative dans le Rifugio della Difesa où, depuis 15 ans, Sœur Maria Pia Les juges avec d'autres Filles de Marie Auxiliatrice sont restés et ont écrit des pages mémorables pour la défense de la nature et pour la protection de l'environnement.
Le président Capasso, ému, a retracé les principales étapes des séjours de sœur Maria Pia dans le parc: rencontres avec des jeunes de différents pays, séminaires sur le dialogue interreligieux, messes en plein air et bien d'autres initiatives qui ont fait de ces lieux un point de référence pour les visiteurs de divers pays.
A cette occasion, le film «MARIA PIA GIUDICI, JOIE DANS UNE VIE SIMPLE» de Michele Capasso a été projeté
.

Lire la suite : ...

Le président Michele Capasso, les membres du Conseil d'administration et du Comité scientifique international, les chefs des sections autonomes de la Fondation méditerranéenne expriment leurs sincères condoléances pour le décès d'Arrigo Levi, l'un des membres fondateurs de l'institution née à Naples en 1990. En particulier, le Le président Capasso rappelle l'amitié fraternelle affectueuse avec le grand journaliste:
«Arrigo fait face à un nouveau voyage, laissant un grand vide en chacun de nous. Il était avant tout un ami affectueux et un bâtisseur de dialogue interculturel et interreligieux. Il y a trente ans, il a rejoint avec enthousiasme la Fondation méditerranéenne - poursuit Capasso - en apportant des contributions d'une grande importance et d'une grande importance. En tant que Conseiller au Quirinale, comment ne pas se souvenir de ses brefs messages, toujours affectueux et sincères, après lui avoir envoyé mes notes à l'occasion des visites du Président de la République Ciampi dans les pays méditerranéens, où notre Fondation et moi-même avons opéré en premier lieu. Les rencontres d'Arrigo avec Predrag (Matvejevic ') sont mémorables: deux «agnostiques» différents. Arrigo se définit comme un "non-croyant qui a foi en l'homme", tandis que Predrag dans le néant.
Lorsque nous avons créé la Fondation en 1990 - immédiatement après la chute du mur de Berlin - Arrigo était conscient (et nous a tous convaincus sur ce sujet) que "l'équilibre fondé sur la peur mutuelle entre les deux blocs avait disparu": il nous a souvent mis en garde contre "une possible guerre atomique capable de détruire la planète ». C'est pourquoi il croyait fermement au dialogue entre croyants et non-croyants, essentiellement avec des humanistes: il répétait souvent "Je ne crois pas en Dieu, mais je sais que la parole de Dieu a changé l'homme!".
Beaucoup étaient ses histoires de sa vie. Comme quand en 1999 il a accepté l'invitation à participer à la rencontre de San Giovanni in Laterano pour le dialogue interreligieux et avec ironie il a dit: "Je pense que je suis le premier Juif après saint Pierre à parler en ce lieu"
.

Lire la suite : ...

"Une soirée inoubliable, sur les notes de 'Piano Solo', a été le concert de Stefano Bollani sur les eaux du lac Campotosto pour l'édition 2020 du Festival Abruzzo dal Vivo".
C'est le commentaire du président Capasso à la fin du concert.
C'est le grand événement que la Région des Abruzzes a voulu créer, une fois de plus, un véritable focus sur les territoires touchés par les événements sismiques de 2016 et 2017 qui rassemble les 23 communes du cratère conduites par la Commune de Crognaleto pour un projet important et certainement unique pour le prestige de l'artiste et le cadre magique du lac.
Le samedi 22 août à 18h00, assis sur la pelouse, face au lac, le public s'est laissé emporter par les notes de Stefano Bollani dans son «Piano Solo». L'artiste s'est produit sur une plate-forme flottante sur les eaux du lac Campotosto. Le concert a accompagné la transformation du ciel et du paysage jusqu'au coucher du soleil, une émotion unique de couleurs et de sons entre nature et musique.
Le grand concert de Stefano Bollani pour les Abruzzes dal Vivo a marqué le redémarrage d'une année très difficile pour les communautés encore marquées par le tremblement de terre, qui grâce à leur ténacité n'ont jamais renoncé à valoriser et valoriser leur territoire, véritable trésor composé de lieux et de traditions.
La Région, également grâce à l'engagement des maires qui voulaient organiser un événement majeur malgré les problèmes liés à la propagation du Coronavirus, considère cet événement comme une première étape pour contribuer à la renaissance de tout un territoire ainsi qu'à la valorisation d'un contexte environnemental et naturaliste rien de fantastique.
Samedi 22 les communes du cratère se sont toutes réunies dans un lieu symbolique du tremblement de terre des Abruzzes, pour signifier l'union libre des chemises et l'envie de repartir de ces merveilleux territoires, riches d'histoire et de traditions exposés pour l'occasion dans un grand exposition de produits typiques. 23 stands ont été installés dans la zone dédiée, un pour chaque commune (Crognaleto, Teramo, Barete, Cagnano Amiterno, Campli, Campotosto, Capitignano, Castelli, Castel Castagna, Civitella del Tronto, Colledara, Cortino, Isola del Gran Sasso, Fano Adriano, Farindola, Montereale, Montorio al Vomano, Pietracamela, Pizzoli, Rocca Santa Maria, Torricella Sicura, Tossicia, Valle Castellana), où il était possible pour le public de s'arrêter et d'acheter des produits alimentaires et viticoles et de l'artisanat local. Une occasion unique de retracer de nombreux territoires, chacun avec ses particularités et ses vertus
.

Lire la suite : ...

Le président de la Fondazione Mediterraneo a pris la parole lors de l'inauguration des célébrations d'Ignazio Silone et au "séchoir littéraire silonien".
Par la Via delle Botteghe, où se trouve la maison natale de l'écrivain, récemment restaurée et proche de l'inauguration, de nouveau par la Via del Carmine où se trouve le musée dédié au Silone, puis en descendant vers l'escalier, l'itinéraire est juin à la Fonti Vecchie, un endroit où se trouve la tombe de Silone.
En cours de route, il a été possible de lire les articles que la presse nationale et mondiale ont publiés à l'occasion de sa mort et qui ont été rassemblés par Antonio Gasbarrini - commissaire - avec Annibale Gentile dans le volume "Silone entre les Abruzzes et le monde".
Pour enrichir la soirée, une série d’autres événements qui ont animé la ville pour le plus grand plaisir des visiteurs: Tamara Macera et Pietro Angelone, sur la Piazza dell’Orologio, se sont livrés à une série de lectures avec accompagnement musical; le CAI Valle del Giovenco, à 18h45, a conduit les invités dans une excursion silonienne; nous n'avons pas oublié les enfants qui ont participé à 21h00 à la revue "Lisez-moi une histoire" qui, à travers une série d'activités, a encouragé une approche de la littérature et du théâtre. Puis à nouveau les visites du musée et la rédaction d'une histoire collective à travers «la valise des idées». Le samedi 22 août, le programme était encore plus riche et plus intéressant d'un point de vue culturel et artistique; à 10h00 un "live painting" inspiré des histoires splendides et douloureuses tissées dans les romans de Silone tandis qu'à 16h30 un autre live, cette fois sur un thème musical silonien, animait l'après-midi au Cloître du S. Francesco; à 18h00 le clou de l'événement: sur la tombe de l'écrivain, des représentants de la Croix-Rouge italienne, de la Protection civile et du P.T.A. ils ont lu de Pescina - strictement sans micro, comme le veut expressément l'écrivain - quelques pages des romans de Silone. A 21h15 au Refuge du Silone, l'Association Culturelle Il Laboratorio a présenté un monologue, avec accompagnement musical, de Lino Liulianella qui a récité "A force d'être vent".
Le Président Capasso conclut: "La ballade poignante de Fabrizio De Andrè est émouvante: félicitations à la ville de Pescina qui, avec les responsables du Centre d'études, a fait de gros efforts pour honorer l'anniversaire de la mort de l'illustre concitoyen; les lumières ne s'éteignent pas et le rideau ne tombe pas sur sa grandeur d'écrivain qui, comme peu d'autres, a su parier et gagner sur l'essentiel et a réussi à rendre le vécu et l'humain local universels"
.

Lire la suite : ...