Liste générale

Comme l'a déclaré lui-même à l'Angélus le 22 mars 2020, en cette période d'urgence pour l'humanité, le Saint-Père François a invité des catholiques du monde entier à se joindre spirituellement à la prière avec lui aujourd'hui vendredi 27 mars à 18 heures.
La prière du Saint-Père a été suivie en direct par les médias et s'est terminée par la bénédiction eucharistique transmise "Urbi et orbi" par les médias.
Tous ceux qui se sont joints spirituellement à ce moment de prière à travers les médias ont bénéficié d'une indulgence plénière selon les conditions fixées dans le récent décret du Pénitencier Apostolique
.

Lire la suite : ...

À l'occasion de la XXVe Journée du Souvenir et de l'Engagement en mémoire des innocentes victimes des mafias - promue par Libera et soutenue, entre autres, par la Fondazione Mediterraneo - pour la première fois en 25 ans, nous ne sommes pas ensemble pour colorer les places d'Italie.
En ces jours difficiles où il est essentiel de rester à la maison, nous ne voulions pas laisser notre famille embrasser les innocentes victimes de la mafia. Et la mémoire ne s'arrête pas comme la mémoire de toutes les victimes innocentes des mafias ne s'arrête pas. Le 21 mars n'a jamais été une fin en soi mais toujours le stade d'un engagement qui dure 365 jours par an dans les écoles, universités, associations, paroisses et partout où les citoyens vivent cette responsabilité pour le bien commun qui c'est le premier antidote au mal des mafias et à la corruption. Les innocentes victimes des mafias ne veulent pas seulement qu'on se souvienne de nous.
Ils veulent que nous poursuivions leurs efforts, pour réaliser leurs espoirs. Se souvenir, ramener au cœur la vie des personnes arrachées à leur famille, réaliser, en fait, un droit au nom et à la mémoire qui n'a pas de contenu "civil" mais éthique, humain, solidaire: valeurs fondamentales d'une communauté capable de construire un processus de la mémoire.
Pour cette raison, il a été décidé de célébrer la journée à travers une campagne sociale. Grâce au Web et aux réseaux sociaux, toutes les victimes innocentes des mafias ont été rappelées, leurs histoires, leurs noms et notre proximité avec tous les membres de la famille des victimes innocentes des mafias.
Lors de la XXVe Journée du Souvenir et d'Engagement, samedi 21 mars 2020 à partir de 9h, il a été demandé de faire une fleur, de choisir dans la liste du site VIVI le nom d'une victime innocente des mafias, de prendre une photo et publier sur les réseaux sociaux.
Il en était ainsi.

Lire la suite : ...

Le pape François dans l'homélie ce matin de Santa Marta a appelé le monde aux "ABYSS OF INDIFFERENCE".
Nous étions à Lampedusa le 8 juillet 2013 lorsque le pape François a alerté le monde sur la "mondialisation de l'indifférence", sur notre "incapacité à pleurer, à souffrir avec, à partager la douleur des autres".
Ce matin, le Pape s'est inspiré de la page de l'Évangile qui raconte l'épisode de Lazare et de l'homme riche: le premier a été accueilli par Abraham au ciel, le second a souffert dans les enfers implorant Abraham de le conduire "de l'autre côté". Mais Abraham a répondu "il y a un abîme entre nous".
Le Pape a souligné le court-circuit entre la tête et le cœur, entre la raison et l'émotion: nous sommes tous informés des misères et des tragédies du monde, des pauvres qui sont à nos côtés mais nous sommes tous indifférents, plongés dans "ABYSS OF INDIFFERENCE".
De cette façon, nous perdons notre identité, perdus dans un égoïsme insignifiant, nous confions nos évaluations "imprégnées uniquement dans la culture des adjectifs: les riches, les puissants, les propriétaires terriens ...".
De cette façon, nous sommes tous sans nom, insignifiants.
Il y a des années, avec notre chère sœur Maria Pia Giudici - qui a disparu il y a quelques jours - nous commentions cette page de l'Évangile et les considérations étaient similaires à celles du pape François aujourd'hui.
"L'humanité a besoin d'un choc - m'a dit sœur Maria Pia - pour prendre une NOUVELLE POSITION dans la vie: ouvrir les yeux et le cœur aux pauvres, aux nécessiteux, aux réfugiés".
Et immédiatement après avoir caressé des enfants réfugiés syriens hébergés à San Biagio.
Je crois que les difficultés de nos jours doivent nous faire réfléchir sur la façon dont la vie peut changer en un seul instant et combien il est indispensable de "changer de posture": aider les plus nécessiteux, respecter la terre qui nous accueille, partager les ressources disponibles sans thésaurisation inutile qu'ils apportent, aujourd'hui, 20% des habitants de la terre possèdent 80% des ressources et des biens.
L'expérience de cette période historique - unique pour beaucoup d'entre nous - doit nous conduire à revoir notre vie même dans de petites actions quotidiennes, à transformer l'AMOUR DU POUVOIR en PUISSANCE D'AMOUR
.

Lire la suite : ...

La présidente Michele Capasso, la directrice Pia Molinari - ainsi que tous les membres de la Fondazione Mediterraneo, de la Federazione Anna Lindh Italia et du Musée de la Paix - MAMT - se souviennent avec amour sœur Maria Pia Giudici soulignant son soutien au Totem pour la paix et aux activités associations, visites au Musée, rencontres avec des jeunes et des pauvres de divers pays, participation à la réunion "Kimiyya" pour les droits des femmes et bien d'autres moments qui ont marqué la dernière décennie, laissant une marque indélébile d'un grand ami.
Le président Capasso pleure la mère, la sœur et l'ami en gardant dans son cœur sa définition de "chasseur du positif et de tout ce qui est vrai, beau, bon"
.

Lire la suite : ...

Il a eu lieu la cérémonie d'ouverture Judiciaire de l’Année 2020 au Tribunal Administratif de la Campania (TAR).
Pour la Fondation Méditerranéenne ont participé Michele Capasso, Claudio Azzolini et Pia Molinari.

Lire la suite : ...

Le président Michele Capasso et Pia Molinari ont pris la parole lors de la présentation de l'Association "Toujours ensemble pour l'environnement" composée d'anciens employés et responsables de l'Agence régionale de protection de l'environnement (ARPA).
Lors de son discours, le Président Capasso a fait part de son appréciation pour la création du "Centre international d'études environnementales" (basé à la Fondazione Mediterraneo) et a mis en garde contre les risques et le manque de politiques environnementales aux niveaux régional, national et international
.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo et la Federazione Anna Lindh Italia ont signé le "Manifeste d'Assise" parmi les premiers et a participé à la réunion à Assise dans la salle papale du Sacré Couvent.
Parmi les interventions, celles du Premier ministre, Giuseppe Conte, du ministre de l'Université et de la Recherche, Gaetano Manfredi et du président du Parlement européen, David Sassoli. Parmi les promoteurs du Manifeste figurent le président de la Fondation Symbola, Ermete Realacci, les Custodes du Sacré Couvent d'Assise, le père Mauro Gambetti, le directeur du magazine San Francesco, le père Enzo Fortunato, le président de Coldiretti, Ettore Prandini, celui de Confindustria , Vincenzo Boccia, le PDG d'Enel, Francesco Starace et de Novamont, Catia Bastioli ainsi que la présidente de la Fondation méditerranéenne, Michele Capasso.
"Ce manifeste, qui décrit ensuite un avant et un après pour les politiques environnementales en Italie, ne pouvait manquer de partir de l'Ombrie, car il est le résultat de la conscience verte qu'ont assise Assise et cette région", a déclaré le directeur de la salle de presse du Sacro Convento, le père Enzo Fortunato.
L'Ombrie, au nom de la présidente Donatella Tesei, "représente une région où, en s'attaquant à ces concepts, nous pouvons passer des paroles aux actes".
Le 24 janvier à Assise est pour Realacci un rendez-vous sur l'environnement "plus fort que celui du Forum économique mondial de Davos" car, at-il expliqué, "le Manifeste d'Assise est une nouvelle alliance très italienne qui tisse un réseau entre l'économie, culture et recherche avec la contribution des meilleures énergies technologiques, institutionnelles, politiques, sociales, culturelles du pays ".
Le président Michele Capasso, à l'occasion du 30e anniversaire de la Fondazione Mediterraneo qui coïncide avec la journée d'aujourd'hui, a souligné l'importance de passer d'un "système de mesures" à un "système de valeurs" dans lequel "il est absolument essentiel de construire une économie et une société à taille humaine capable d'affronter courageusement la crise climatique, grâce à une nouvelle alliance entre les institutions, le monde économique, la politique, la société et la culture"
.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo – qui a son siège dans la ville de Marrakech depuis 2002 - soutient la ville ocre désignée capitale africaine de la culture 2020: une vitrine de l'Afrique urbaine d'aujourd'hui, pour promouvoir la diversité des expressions culturelles africaines.
En 2020, Marrakech, cette ville millénaire inscrite à deux reprises au patrimoine mondial de l'UNESCO, d'abord par sa médina depuis 1985, mais aussi la place Jamaa Lafna en tant que patrimoine immatériel en 2001, apportera les couleurs de la culture africaine
.

Destination touristique mondialement connue, Marrakech dispose d’une importante infrastructure hôtelière, touristique, événementielle, sportive et culturelle très dense comme en témoigne le tissu des musées, des centres d’art traditionnels et contemporains, a-t-il affirmé.
Le terreau humain, le souci de la multiculturalité et la richesse de son patrimoine permettent à Marrakech de lancer une édition pilote des capitales africaines de la culture, a-t-il dit, appelant à la création d’un comité d’organisation Marrakech 2020 et d’installer aussi un comité d’organisation des Afri-capitales à Marrakech.
Les Capitales Africaines de la Culture qui seront lancées pour la première fois, s’envisagent comme un événement majeur, ancré et piloté en Afrique et rayonnant à l’international. Il s’agit d’une initiative fédérant et valorisant les expertises, les savoir-faire et les compétences sur le continent et dans le diaspora qui font l’Afrique d’aujourd’hui et pensent le monde de demain.
Le Musée de la Paix - MAMT accueillera les moments les plus marquants de l'année 2020
.

Lire la suite : ...