Cité du Dialogue

DE L'ACUPUNCTURE, PAS SEULEMENT DES PRIX

En architecture -au cinéma, dans la littérature, dans les sciences, dans les arts, etc.- un "prix" indique la singularité d'un auteur ou d'une oeuvre: reconnaissances ambitieuses également parce que, dans les jurys appelés à les attribuer, différentes thèses et opinions sont comparées.
Les prix “Architettura e Città” et “Cité du Dialogue” sont promus par deux organisations distinctes qui les lancent dans des différentes zones géographiques : le premier est promu par le « Cenacolo della Cultura et delle Scienze » dans les territoires où est née la civilisation de Magna Grecia, racine de la culture romaine et européenne; le deuxième est promu par la « Fondazione Mediterraneo » dans les Pays de la Méditerranée.
Cependant, ils ont des objectifs similaires: ils sont nés pour stimuler les projets d'intégration -dans les plusieures sens du terme- et pour favoriser la formation de lieux de condensation sociale. Ils n'ont donc pas l'ambition de signaler des bâtiments parfaits ou exemplaires, mais des interventions qui apportent des cadeaux au contexte; contributions à des espaces de liberté, de socialisation, de relation, d'intégration.
Interventions transdisciplinaires qui contribuent à introduire de nouveaux "lieux de condensation sociale" dans les contextes urbains. Ces "prix" (avec la collaboration de "Civilizzare l’Urbano - ETS) se caractérisent par trois singularités:

  • sélectionner des interventions qui génèrent des transformations positives, c’est-à-dire qui se proposent comme acupuncture
  • concernent des territoires spécifiques et des interventions concrètes
  • ils nous incitent avant tout à approfondir et développer une ligne culturelle spécifique

Ces deux initiatives expérimentales risquées, aux résultats incertains mais pleines d’attentes et de potentiel, visent à articuler et à relier les différentes mémoires de lieux individuels, des espoirs similaires de cadres de vie et un comportement humain cohérent. Pour Antoine de Saint-Exupéry, ces "prix" ont l'ambition de faire naître l'envie d'un avenir différent.
Dans un certain sens, ces initiatives sont donc aussi un "manifeste": elles promeuvent indirectement des interventions qui contribuent à "civiliser l'urbain" en tant que fragments de "projets humanistes contemporains" qui ramènent la construction à son objectif premier. Ils évitent les interprétations qui réduisent l'architecture à la recherche de nouveaux langages.
Au lieu de cela, ils insistent pour que l’intérêt l'emporte sur les relations topologiques, sur la structure de la forme, sur « construire selon des principes ».

Le Prix - avec le support de “Civilizzare l’Urbano ETS” - attribue des prix, mais surtout, il est né pour stimuler les processus de transformation dans les villes des pays méditerranéens.
Il est attribué aux projets qui contribuent à marquer le passage de la "culture de la séparation" à la "culture de l'intégration" ; projets impliquant une régénération urbaine ou même un seul bâtiment.
Par conséquent, il ne recherche pas des bâtiments individuels parfaits ou exemplaires, mais des interventions facilitant le dialogue et contribuant à la création d'espaces de liberté, de socialisation, de relations.

La réunion publique pour la présentation de l'appel sera programmée le mercredi 11 décembre 2019 à 10h30 au - Musée de la Paix - MAMT - Napoli, Piazza Municipio.
Une brève note explicative est dans le numéro 1/2020 de "Le Carré Bleu" - A travers la Méditerranée - téléchargeable gratuitement sur www.lecarrebleu.eu.
Les images jointes dans les "news" de ce site ne sont que des références, des idées, des réflexions.

Le jury international - composé d'au moins 3 et d'au plus 5 membres, dont la majorité ne sera pas architecte - achèvera ses travaux d'ici le 10 juillet 2020 pour la remise des prix (un par catégorie) et les mentions éventuelles.
Le jury a la faculté d'attribuer des "mentions spéciales" à des interventions sélectionnées de manière autonome, c'est-à-dire non parmi les candidatures reçues.

  • Prof. Abdelhak Azzouzi, Science politique et relations internationales (Maroc)
  • Prof. Pasquale Belfiore, architecte (Italie)
  • Mohamed-El Aziz Ben Achour, ancien ministre de la Culture (Tunisie)
  • Prof. Jorge Cruz Pinto, architecte (Portugall)
  • Prof. Eugenio Mazzarella, philosophe (Italie)

AVIS:

ATTENTION NOUVELLES DATES - candidatures avant le 30 AVRIL 2020

Les candidatures, distinguées en deux catégories:

  • interventions effectuées
  • interventions approuvées, mais pas encore réalisées

doivent être documentées avec pas plus de:

  • 3 tables adaptées à l'impression (format horizontal A1, max. 10 Mo chacune) contenant des données relatives à l'étendue et au moment de l'intervention, diagrammes graphiques et images, rapport descriptif de 1.000 mots au maximum Arial 12, noms du concepteur et du client
  • max 3' film

Langues officielles: italien, français, anglais.

Les candidatures - avec inscription avant le 30 Mars 2020 (voir le fac-similé ci-joint) - doivent être envoyés avant le 30 mai 2020 à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. accompagnés de l’autorisation concernant la diffusion, sous quelque forme que ce soit, du matériel présenté.