Maison de la Paix || Casa Universale delle Culture (FR)

 

CASA UNIVERSALE DELLE CULTURE

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est un lieu hautement représentatif, où transmettre la connaissance des différentes identités et cultures du monde, en structurant de manière permanente des initiatives qui puissent produire la paix nécessaire pour un développement partagé.

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture (MdP) est un projet conçu par Michele Capasso, auquel ont adhéré les principaux Pays du monde et organismes internationaux. Il s’agit d’une architecture où est gardée la mémoire des nombreuses initiatives de Paix qui ont caractérisé l’histoire, souvent plus que les guerres, mais – surtout – un espace où “construire” la Paix.

L’ensemble architectonique a une valeur symbolique importante : il représente, en effet, les Pays du monde engagés dans le processus de paix et la Pays victimes des conflits.

Proposée par la Fondazione Mediterraneo avec la "Maison des Alliances" – avec les principaux organismes adhérants, tels que l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée, la Ligues des Etats Arabes, la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh et autres – la MdP constitue un point de référence pour tous ceux qui veulent “embrasser la paix”.

Son symbole est le "Totem de la Paix" du sculpteur Mario Molinari , que la Fondazione Mediterraneo est entrain de diffuser dans tout le monde, en constituant le réseau des “Ville pour la Paix”.

Le premier siège de la MdP a été inauguré le 14 juin 2010 (Naissance de la Maison de la Paix – Maison Universelle des Cultures) dans l’immeuble historique du Grand Hôtel de Londres à Naples.

L’action de la Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est finalisée à la valorisation des initiative principales du « Forum Universel des Cultures » de : Barcelone (2004), Monterrey (2007), Valparaiso (2010) et Naples (2013).

La Maison de la Paix réalise la plupart des initiatives conjointement avec la Maison de la Méditerranée.

 

Les États-Unis du Monde ont organisé la "Journée Mondiale du Volontariat" dans plusieurs pays.
Le coordinateur de la section "Volontariat et droits de l'homme" des États-Unis du Monde, le sénateur Giuseppe Lumia, est intervenu lors d'une importante réunion organisée à Padoue par l'association Luciano Tavazza et le nouveau réseau européen des volontaires (Re.V.E., qui rappelle le mot français "rêve").
À Padoue, la proposition de modification du code du tiers secteur a été présentée.
Une proposition qui résume le malaise vécu aujourd'hui par les Volontaires des groupes petits mais vitaux, qui agissent dans les communautés locales, et des Réseaux territoriaux et nationaux, qui ont encore le désir de changer le chemin de l'humanité à travers l'exemple concret de la promotion de nouvelles relations et du partage avec ceux qui vivent la condition de malaise, de marginalisation et de solitude.
Une proposition qui a ces objectifs:

  1. dépasser l'excès de contraintes bureaucratiques et fiscales qui asphyxie actuellement le Code du Tiers Secteur et en particulier le volontariat organisé.
  2. préciser que le volontariat est nécessairement gratuit et qu'il a des objectifs exclusifs d'altruisme, de proximité, d'éducation et de solidarité dans tous les domaines de l'action sociale et culturelle.
  3. préciser que le volontariat doit avoir des relations avec des institutions de "haute intégration" et non de vassalité ou de prosternation devant les puissants.

Le volontariat moderne n'est pas une aide sociale, il n'est pas appelé à "boucher les trous" produits par la société, l'économie et la politique. Il s'agit plutôt d'une expérience concrète qui, si elle est faite avec conscience et préparation, change la vie des volontaires et soutient ces changements profonds qui sont plus que jamais nécessaires dans nos consciences, dans nos relations et dans les situations les plus dramatiques de l'existence humaine, qui doit faire face à des inégalités de toutes sortes, aux guerres dévastatrices, à l'expansion des addictions aux substances et aux comportements, à l'aggravation des discriminations entre les hommes et les femmes, qui déchaînent alors une violence indicible, à l'extension des mafias, de plus en plus complices et puissantes, au changement climatique encore sous-estimé, pour ne citer que les principales crises en cours.

Lire la suite : ...

Malgré l'absence du Pape Francesco à la COP28, le Pavillon de la Foi a été inauguré à Dubaï avec la projection de messages vidéo de l'Imam Ahmad al-Tayyeb et du Souverain Pontife lui-même en présence du Cardinal Secrétaire d'Etat Pietro Parolin et du Cardinal Miguel Ayuso, Président du Conseil Pontifical pour le Dialogue Interreligieux. Le ministre émirati de la tolérance et de la coexistence, Shaykh Nahayan Mabarak Al Nahyan, a rendu les honneurs au Pavillon de la foi avant de présider, avec Miguel Moratinos, représentant des Nations unies pour l'Alliance des civilisations, l'événement spécial de l'Alliance mondiale pour la tolérance qui a invité l'imam Yahya Pallavicini et le rabbin David Rosen aux côtés des chefs religieux coptes, chrétiens et sikhs locaux.
Une délégation des États-Unis du Monde et de la Fondazione Mediterraneo a participé aux travaux.
À cette occasion, le pavillon de la foi a été inauguré pour la première fois dans le cadre de la conférence sur le climat qui se tient actuellement à Dubaï.

Lire la suite : ...

Après avoir visité des lieux du centre historique de Naples, les délégués à la conférence internationale de l'UNESCO "Le patrimoine culturel au XXIe siècle" ont été accueillis aux États-Unis du monde et au Musée de la paix par le Secrétaire Général, le professeur Michele Capasso, et d'autres membres de l'institution.
À cette occasion, les relations de longue date avec l'UNESCO ont été soulignées : des visites des anciens directeurs généraux Mayor et Bokova aux programmes sur l'eau et le patrimoine culturel, coordonnés par les membres des États-Unis du Monde Maurizio Iaccarino (ancien directeur adjoint de l'UNESCO) et Massimo Pica Ciamarra.
Le Secrétaire Général Michele Capasso a ensuite retracé les principales étapes depuis 1987 et a souligné l'importance dans la Constitution des États-Unis du Monde des articles consacrés au changement climatique, à la conversion écologique et à la protection du patrimoine culturel - matériel et immatériel - en parfaite harmonie avec la mission de l'UNESCO et les thèmes abordés par la conférence de Naples.
Les nombreuses visites d'André Azoulay - Conseiller du Roi du Maroc et père de l'actuelle Directrice générale de l'UNESCO Audrey Azoulay - aux États-Unis du Monde ont notamment été rappelées.
Les délégués ont été impressionnés par la beauté du site, inscrit au patrimoine mondial, et par les vidéos 4K des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Campanie et ailleurs dans le monde.

Lire la suite : ...

Une délégation des États-Unis du Monde a participé aux différentes sessions de la Conférence internationale de l'UNESCO "Patrimoine culturel au XXIe siècle" qui s'est tenue à Naples du 27 au 29 novembre 2023.
A cette occasion, les relations de longue date avec l'UNESCO ont été soulignées: des visites des anciens directeurs généraux Mayor et Bokova aux programmes sur l'eau et le patrimoine culturel, coordonnés par les membres des Etats-Unis du Monde Maurizio Iaccarino (ancien directeur adjoint de l'UNESCO) et Massimo Pica Ciamarra.
Le Secrétaire Général Michele Capasso a ensuite retracé les principales étapes depuis 1987 et a souligné l'importance dans la Constitution des États-Unis du Monde des articles consacrés au changement climatique, à la conversion écologique et à la protection du patrimoine culturel - matériel et immatériel - en parfaite harmonie avec la mission de l'UNESCO et les thèmes abordés par la conférence de Naples.
Les nombreuses visites d'André Azoulay - Conseiller du Roi du Maroc et père de l'actuelle Directrice générale de l'UNESCO Audrey Azoulay - au siège des Etats-Unis du Monde ont notamment été rappelées.
Plusieurs délégués ont visité le siège des Etats-Unis du Monde et le Musée de la Paix et ont été impressionnés par la beauté du site, patrimoine émotionnel de l'humanité, et par les vidéos 4K des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Campanie et dans d'autres endroits du monde..

Lire la suite : ...

L'Europe unie et fédérale a toujours été un rêve de l'homme occidental, surtout depuis les XVIIe et XVIIIe siècles jusqu'à une époque plus récente avec le groupe de Ventotene et Churchill dans son discours de Zurich après la Seconde Guerre mondiale.
Malheureusement, le projet d'une Europe unie et fédérale ne s'est pas concrétisé jusqu'à présent, parce que l'on a choisi une voie progressive qui s'est enlisée, en commençant par la CECA, en passant par la CEE et en aboutissant à une Union européenne qui est actuellement un modèle confédéral imparfait avec de délicats problèmes structurels.
Aujourd'hui, dans le scénario international post-pandémique et dans un contexte de guerres en Europe et au Moyen-Orient, nous nous rendons compte que l'Union européenne n'a pas de poids sociopolitique et qu'elle apparaît impuissante face aux événements.
Une Union européenne sans poids est une Union européenne malheureusement inutile. C'est pourquoi nous avons besoin d'un changement de rythme, d'un tournant décisif vers le fédéralisme.  Même Mario Draghi est conscient des criticités qui existent aujourd'hui, et il est certainement quelqu'un qui les connaît.
Nous en discuterons avec les ETATS-UNIS DU MONDE au cours de la matinée du Sommet Anti-Mafia de la Fondation Antonino Caponnetto qui se tiendra à Florence le 18 novembre à 10 heures à la Bibliothèque des Oblats.

Lire la suite : ...

Le Secrétaire Général, le Conseil des ambassadeurs et les 16 000 membres des États-Unis du monde expriment leurs profondes condoléances à l'occasion du décès de Daisaku Ikeda, maître bouddhiste fondateur de la Soka Gakkai.
Le SG Capasso, ému, a rappelé sa grande contribution à la Paix et aux valeurs essentielles pour affirmer la dignité humaine.

Lire la suite : ...

Le Secrétaire Général des États-Unis du Monde, le Professeur Michele Capasso, a été interviewé lors de l'émission "Porta a Porta" du 2 novembre 2023, animée par Bruno Vespa.
A cette occasion, parlant de Gustavo Rol, le Secrétaire Général Capasso a rappelé sa rencontre et son amitié avec Rol et son appel aux jeunes pour les États-Unis du Monde.

Lire la suite : ...

Les "États-Unis du Monde" et la "Fondazione Mediterraneo", présents avec leur réseau d'initiatives humanitaires, lancent depuis Gaza un appel sincère pour mettre fin aux actions de guerre qui ont commencé avec l'assaut insensé du Hamas contre Israël.
La foi aveugle en la force a détruit toute compassion, rejeté tout dialogue et avance fièrement à Gaza au milieu des ruines et de la mort de centaines de civils, ainsi que dans de nombreux villages d'Israël au milieu de la peur et des victimes de plus de 3 000 roquettes en provenance de Gaza.
L'Europe et les gouvernements occidentaux, tout comme ils sont restés muets lors de la préparation et de la perpétration de l'holocauste des Juifs, tergiversent maintenant avec des mots vides, attendant que, les combats terminés, le vainqueur leur accorde le semblant d'avoir négocié la paix. 
C'est à la société civile de se lever et de dire "ça suffit !
De dire haut et fort que les valeurs humaines, qui sont le fruit de son histoire et la gloire de sa culture, doivent toujours être respectées, maintenant et tout de suite, à Gaza, à Tel-Aviv, à Jérusalem et partout dans le monde.
"C'est le cœur brisé que nous assistons à cette énième reprise du conflit israélo-palestinien", déclarent les États-Unis du Monde. Les nombreux efforts que nous avons déployés, les nombreux appels lancés dans le monde entier, les rencontres dans notre siège de Naples avec Shimon Peres, Arafat, Abu Mazen, Mubarak et d'autres représentants des pays arabes avaient abouti à des progrès concrets dans le processus de paix. Les États-Unis du Monde se sont toujours proposés comme un lieu institutionnel de dialogue, analysant concrètement les perspectives de résolution du conflit afin de construire des "réponses de paix partagées".

Lire la suite : ...