Kimiyya ||Le Donne Attrici del Dialogo (FR)

Les Femmes Actrices du Dialogue

L'Action commune « KĪMIYYA. Les Femmes Actrices du Dialogue » est idée et réalisée  par la Fondazione Mediterraneo, en collaboration avec 12 Réseaux nationaux de la Fondation Anna Lindh: Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Espagne, France, Italie, Malte, Mauritanie, République Tchèque, Lituanie, Slovénie, Tunisie.
L’Action veut recueillir et approfondir le travail accompli jusqu'à présent, en formulant des recommandations et des lignes opérationnelles concrètes.
La Femme est la principale «promotrice» des connexions entre les sociétés civiles: en soutenant sa formation, l'éducation et l'accès aux nouveaux outils des nouvelles technologies numériques, on pourra faciliter la mise en œuvre du dialogue interculturel dans la région euro-méditerranéenne et réduire les migrations et les causes des conflits.
Le nom KĪMIYYA a été choisi parce que dans les anciennes langues de la Méditerranée (amharique, arabe, grecque et d’autres langues) il signifie «embrasser», «fondre», «mettre ensemble», «réunir», «partager», «mélanger».

 

Le professeur Marina Melone, neurologue de renom et scientifique dédiée à l'étude des maladies rares, a signé le Manifeste "Kimiyya" pour les droits des femmes.
Accueillie par le Secrétaire Général Michele Capasso et Pia Molinari, coordinatrice du réseau "Kimiyya", elle a également signé le manifeste au nom du réseau "Women for Science".

Lire la suite : ...

Depuis son inauguration en octobre 2010 en présence des Présidents des Parlements des principaux pays du monde, le "Totem de la Paix" du sculpteur Mario Molinari accueille les visiteurs à la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc.
Au début de la nouvelle année, le professeur Abdelhak Azzouzi - ambassadeur de l'UES - a rendu hommage au symbole des États-Unis du monde, accompagné du président de l'Université euro-méditerranéenne de Fès, le professeur Bousmina, et d'autres autorités.

Lire la suite : ...

Les "États-Unis du Monde" ont organisé et participé dans plusieurs villes des cinq continents à la "57e Journée Mondiale de la Paix", apportant l'expérience de 35 ans du programme "La paix est une action".
À cette occasion, le secrétaire général, le professeur Michele Capasso, a rappelé les paroles du pape François dans son message intitulé: "L'intelligence artificielle et la paix".
"L'intelligence artificielle", écrit le pape François, "doit être comprise comme une galaxie de réalités différentes et nous ne pouvons pas supposer a priori que son développement apportera une contribution bénéfique à l'avenir de l'humanité et à la paix entre les peuples. Un tel résultat positif ne sera possible que si nous nous montrons capables d'agir de manière responsable et de respecter les valeurs humaines fondamentales telles que "l'inclusion, la transparence, la sécurité, l'équité, la confidentialité et la responsabilité".
Les thèmes de la paix et de l'intelligence artificielle ont été au centre du message de début d'année du Secrétaire Général Michele Capasso et de l'appel du père Ibrahim Faltas depuis la Terre Sainte.

Lire la suite : ...

The Secretary-General Michele Capasso, the Council of Ambassadors, the Board of Directors with Pia Molinari and Jacopo Molinari, the International Committee, the delegates of the autonomous sections "Fondazione Mediterraneo", "United States of Europe", "Accademia del Mediterraneo", "Kimiyya" and "Almamed" and the heads of the branch offices express their deep condolences for the death of Jacques Delors, former President of the European Commission.
In his remarks, Secretary-General Michele Capasso recalled the friend and convinced Europesist, sharing the comments of Mario Draghi and other representatives of the European institutions in describing Delors as "the father of modern Europe: from the Maastricht Treaty to the Schengen Agreements, he presided over epoch-making changes that still define the European Union, its potential and its aspirations".

Lire la suite : ...

Les États-Unis du Monde avec la Fondazione Mediterraneo et le réseau de femmes pour la paix "Kimiyya"soutiennent la troisième "Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence" qui aura lieu en 2024 pour dénoncer la situation mondiale dangereuse avec des conflits croissants, des dépenses d'armement accrues alors que, dans le même temps, dans de vastes régions de la planète, de nombreuses populations souffrent d'un manque de nourriture et d'eau.
Les principaux objectifs sont les suivants: 

  • Continuer à faire prendre conscience que ce n'est que par la "paix" et la "non-violence" que l'espèce humaine s'ouvrira à l'avenir.
  • Rendre visibles les diverses actions positives que les personnes, les communautés et les peuples développent en de nombreux endroits dans le sens de l'application des droits de l'homme, de la non-discrimination, de la coopération, de la coexistence pacifique et de la non-agression.
  • Donner la parole aux nouvelles générations qui veulent prendre la relève et laisser leur empreinte en installant la culture de la non-violence dans l'imaginaire collectif, dans l'éducation, dans la politique, dans la société...

De la même manière que la conscience écologique s'est installée en quelques années.
Les thèmes centraux qui seront abordés sont:

  • L'interdiction des armes nucléaires. Le désarmement proportionnel et la renonciation des Etats à utiliser la guerre pour résoudre des conflits ou s'approprier des ressources. "Nous sommes déterminés à éviter les guerres pour les générations futures".
  • La refondation des Nations unies, y compris l'ajout au Conseil de sécurité d'un Conseil de sécurité environnemental et d'un Conseil de sécurité socio-économique. "Les Nations Unies veillent sur tous les citoyens de la planète.
  • La création des conditions d'une planète pleinement durable, en tenant compte du fait qu'il s'agit d'un espace limité dont nous devons absolument prendre soin. "La Terre est la maison de tous".
  • L'intégration des régions et des zones dans les systèmes socio-économiques afin de garantir le bien-être et les ressources pour tous, dans le but d'éliminer la faim dans le monde au cours des dix prochaines années. "Nous voulons éliminer la faim dans l'histoire de l'humanité".

Les États-Unis du Monde disent "non" à toute forme de discrimination : sexe, âge, race, religion, économie, etc. La non-violence comme nouvelle culture et la non-violence active comme méthodologie d'action. "La non-violence est la force qui transforme le monde".

Lire la suite : ...

L'association AIDDA Campania signe le manifeste "Kimiyya" des États-Unis du Monde pour les droits des femmes. Sous l'impulsion de la présidente Carla Librera, certains associés ont adhéré à "Kimiyya", renforçant ainsi l'action de l'association en faveur des droits des femmes.
AIDDA Campania est la délégation régionale de la première association italienne créée dans le but spécifique de promouvoir et de soutenir l'entreprenariat féminin, le rôle des femmes managers et des professionnels.
Fondée en 1961 à Turin, elle a acquis la personnalité juridique et le statut d'organisation du troisième secteur en 2023. Elle est le point de référence le plus autorisé pour les femmes qui assument des rôles de responsabilité dans la structure économique italienne et est une organisation qui interagit activement et stimule le tissu socio-économique et culturel de la société civile.
AIDDA, avec ses 800 membres, apporte un soutien précieux et une contribution en termes d'idées et d'expérience au monde entrepreneurial et professionnel féminin, représenté par les petites, moyennes et grandes entreprises italiennes avec une transversalité dans tous les secteurs de produits, une forte représentation des entreprises familiales, historiques et artisanales reflétant une Italie faite de tradition, de créativitỳ, d'excellence, de qualitỳ ; un patrimoine économique, historique et social inestimable.
AIDDA est divisée en 13 délégations régionales et ses membres représentent un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros et 35 000 employés.

Lire la suite : ...

La présidente du conseil municipal de Naples, Enza Amato, a signé le Manifeste Kimiyya pour les droits de la femme, à l'occasion de sa visite aux États-Unis du monde et au Musée de la Paix.

Lire la suite : ...

L'honorable Bruna Fiola, conseillère régionale de Campanie, a signé le manifeste de Kimiyya pour les droits des femmes lors d'une visite au Musée de la Paix.

Lire la suite : ...