Tous les Événements et || Initiatives Année par Année

Le professeur Marina Melone, neurologue de renom et scientifique dédiée à l'étude des maladies rares, a signé le Manifeste "Kimiyya" pour les droits des femmes.
Accueillie par le Secrétaire Général Michele Capasso et Pia Molinari, coordinatrice du réseau "Kimiyya", elle a également signé le manifeste au nom du réseau "Women for Science".

Lire la suite : ...

A l'occasion de la conférence de presse de début d'année, les nouveaux catalogues en 6 langues du Musée de la Paix MAMT, réalisés avec la contribution de la Direction des Musées et Bibliothèques de la Région Campanie, ont été distribués.

Lire la suite : ...

Depuis son inauguration en octobre 2010 en présence des Présidents des Parlements des principaux pays du monde, le "Totem de la Paix" du sculpteur Mario Molinari accueille les visiteurs à la Chambre des Représentants du Royaume du Maroc.
Au début de la nouvelle année, le professeur Abdelhak Azzouzi - ambassadeur de l'UES - a rendu hommage au symbole des États-Unis du monde, accompagné du président de l'Université euro-méditerranéenne de Fès, le professeur Bousmina, et d'autres autorités.

Lire la suite : ...

Un groupe d'hommes et de femmes de culture et de science - provenant de différentes villes de Chine et accueillis par la "Anna Lindh Italia onlus Federation" - a visité les États-Unis du Monde et le Musée de la Paix.
À cette occasion, les principaux parcours émotionnels leur ont été présentés et, en particulier, le rôle de Marco Polo dans le rapprochement entre l'Orient et l'Occident.

Lire la suite : ...

Le premier week-end de 2024, le Musée de la Paix du MAMT a accueilli un grand nombre de visiteurs. Parmi eux, Marco Panico du théâtre Summarte.

Lire la suite : ...

Les "États-Unis du Monde" ont organisé et participé dans plusieurs villes des cinq continents à la "57e Journée Mondiale de la Paix", apportant l'expérience de 35 ans du programme "La paix est une action".
À cette occasion, le secrétaire général, le professeur Michele Capasso, a rappelé les paroles du pape François dans son message intitulé: "L'intelligence artificielle et la paix".
"L'intelligence artificielle", écrit le pape François, "doit être comprise comme une galaxie de réalités différentes et nous ne pouvons pas supposer a priori que son développement apportera une contribution bénéfique à l'avenir de l'humanité et à la paix entre les peuples. Un tel résultat positif ne sera possible que si nous nous montrons capables d'agir de manière responsable et de respecter les valeurs humaines fondamentales telles que "l'inclusion, la transparence, la sécurité, l'équité, la confidentialité et la responsabilité".
Les thèmes de la paix et de l'intelligence artificielle ont été au centre du message de début d'année du Secrétaire Général Michele Capasso et de l'appel du père Ibrahim Faltas depuis la Terre Sainte.

Lire la suite : ...

Inauguré le 20 décembre 2013, le Musée de la Paix - MAMT (Méditerranée, Art, Musique, Traditions) a ouvert ses portes au public le 1er janvier 2014.
Au cours de ces dix années, grâce à une "cordée" d'artistes, de critiques, d'experts, de donateurs et de représentants d'institutions, il a été possible de réaliser un rêve qui a fasciné plus de 100 000 visiteurs du monde entier et, en particulier, des écoliers qui ont pu profiter d'un lieu unique entre le "Chaos" et le "Merveilleux".
Le Musée de la Paix - MAMT est installé à Naples dans l'édifice historique de l'ancien "Grand Hôtel de Londres", en face de la place centrale Piazza Municipio, à deux pas du port de croisière et de la nouvelle station de métro dessinée par Alvaro Siza.
Le musée a été créé par la Fondazione Mediterraneo et les "États-Unis du Monde". Il s'agit d'un lieu où les souvenirs collectifs, les collections d'art, les systèmes multimédias, la musique et les événements captent l'imagination du visiteur et le guident à travers une expérience émotionnelle unique.
Les salles principales du musée portent le nom des villes et des pays les plus importants de la Méditerranée et du monde et ont été inaugurées par leurs chefs d'État et de gouvernement respectifs: par exemple, les présidents Gligorov (République de Macédoine), Cavaco Silva (Portugal); Erdogan (Turquie), Peres (Israel), Abu Mazen (Palestine), de Marco (Malte); Obama (USA), Juan Carlos (Espagne), Rania de Jordanie et bien d'autres encore.
Avec 107 grands écrans vidéo muraux, le Musée est équipé d'un système multimédia sans précédent: grâce à la nouvelle technologie 4K, il est possible de profiter de vidéos, d'images et d'applications multimédias qui captent l'attention des visiteurs à travers un voyage unique à travers l'histoire, la géographie, les cultures, les traditions, la politique, les religions, le destin....
Le Musée de la Paix conserve des documents, des objets et des vidéos provenant de nombreux pays du monde, y compris des cadeaux de chefs d'État et de gouvernement qui ont visité la Fondation et les "États-Unis du Monde".

Lire la suite : ...

Le professeur Michel Capasso - Secrétaire Générale des "États-Unis du Monde" et président de la "Fondazione Mediterraneo" - a adressé, comme à son habitude, un message pour la nouvelle année 2023.
L'espoir est que cette année nous pourrons parvenir à une trêve et puis à la paix en Israël, en Palestine, en Ukraine et dans d'autres parties du monde grâce à l'amélioration de la diversité.
«Ce n'est qu'en abordant, résolvant et harmonisant la diversité, les conditions de misère, d'ignorance et d'injustice dans le monde - dit le prof. Capasso - il est possible d'éteindre les foyers de discorde, d'émeute, de haine; il faut comprendre que les diversités, si elles s'harmonisent, constituent une force et une source d'enrichissement pour toute l'humanité, se complétant au lieu de s'opposer. Il ne s'agit pas de poursuivre un système d'harmonie universelle, comme le souhaitaient Fourier ou Leibniz, car nous sommes partis d'une harmonie universelle préétablie : les grandes inégalités existant entre nos frères et sœurs dispersés à travers le monde exigent notre engagement à les harmoniser. Sur ce thème, il convient de proposer un exemple : si dans un orchestre chacun jouait seul, une « cacophonie » se produirait ; si tous les instruments étaient identiques, ce serait la « monotonie » ; l'inégalité des instruments et l'harmonisation des sons est bien meilleure pour arriver à une grande ‘symphonie universelle’ ».

Lire la suite : ...