Italian - ItalyFrench (Fr)English (United Kingdom)

Maison de la Paix

CASA UNIVERSALE DELLE CULTURE

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est un lieu hautement représentatif, où transmettre la connaissance des différentes identités et cultures du monde, en structurant de manière permanente des initiatives qui puissent produire la paix nécessaire pour un développement partagé.

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture (MdP) est un projet conçu par Michele Capasso, auquel ont adhéré les principaux Pays du monde et organismes internationaux. Il s’agit d’une architecture où est gardée la mémoire des nombreuses initiatives de Paix qui ont caractérisé l’histoire, souvent plus que les guerres, mais – surtout – un espace où “construire” la Paix.

L’ensemble architectonique a une valeur symbolique importante : il représente, en effet, les Pays du monde engagés dans le processus de paix et la Pays victimes des conflits.

Proposée par la Fondazione Mediterraneo avec la "Maison des Alliances" – avec les principaux organismes adhérants, tels que l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée, la Ligues des Etats Arabes, la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh et autres – la MdP constitue un point de référence pour tous ceux qui veulent “embrasser la paix”.

Son symbole est le "Totem de la Paix" du sculpteur Mario Molinari , que la Fondazione Mediterraneo est entrain de diffuser dans tout le monde, en constituant le réseau des “Ville pour la Paix”.

Le premier siège de la MdP a été inauguré le 14 juin 2010 (Naissance de la Maison de la Paix – Maison Universelle des Cultures) dans l’immeuble historique du Grand Hôtel de Londres à Naples.

L’action de la Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est finalisée à la valorisation des initiative principales du « Forum Universel des Cultures » de : Barcelone (2004), Monterrey (2007), Valparaiso (2010) et Naples (2013).

CONVEGNO: “IL CONTRASTO ALLE MAFIE NELLA DIMENSIONE NAZIONALE, REGIONALE E LOCALE”

Imprimer
PDF

Presso la Nuova Aula dei Gruppi della Camera, alla presenza del Capo dello Stato, Sergio Mattarella, si è  svolto l’incontro promosso dalla Commissione parlamentare Antimafia dal titolo “Il contrasto alle mafie nella dimensione nazionale, regionale e locale”. E’ la prima volta che il Parlamento invita a fare il punto sullo stato della lotta alla criminalità organizzata nelle diverse istituzioni territoriali. Un’esigenza dettata dall’evoluzione dei poteri mafiosi che sta mostrando una incisiva delocalizzazione degli interessi criminali e un’indubbia capacità di radicamento in tutte le regioni d’Italia.
Indirizzi di saluto della Presidente della Camera, Laura Boldrini, e del Presidente del Senato, Piero Grasso. Rosy Bindi, Presidente della Commissione parlamentare Antimafia ha svolto la relazione su “L’azione dei pubblici poteri nel contrasto alle mafie: il ruolo della Commissione parlamentare d’inchiesta. Successivamente, su “L’azione dei governi regionali”, sono intervenuti Stefano Caldoro, Presidente della Regione Campania, e Rosario Crocetta, Presidente della Regione Sicilia. Il tema del “Ruolo dei sindaci” è stato affrontato da Giuseppe Falcomatà e Giuliano Pisapia, rispettivamente “primi cittadini” di Reggio Calabria e Milano.
I lavori sono proseguiti nel pomeriggio, alle 14,30, con l’intervento di don Luigi Ciotti su “Le associazioni interpellano le istituzioni nazionali e locali”. E' seguito un confronto tra la Commissione parlamentare e le Commissioni regionali antimafia. Le conclusioni sono state di Rosy Bindi.
La Fondazione Mediterraneo e la Fondazione Caponnetto – che, insieme hanno costituito l’ “Osservatorio Mediterraneo sulle Criminalità Organizzate e le Mafie” – hanno preso parte al convegno: presenti Salvatore Càlleri, Michele Capasso e Pia Molinari.

Lire la suite...

CERIMONIA DI APERTURA DEL FESTIVAL DEL CORTO GIOVANILE "YOUFILMAKER"

Imprimer
PDF
Michel Capasso e Pia Molinari sono intervenuti alla cerimonia di apertura del festival del corto giovanile "Youfilmaker".
In questa occasione vi è stato un affettuoso incontro con Matilda Raffa Cuomo che ha ringraziato la Fondazione per la solidarietà espressa per la morte del consorte Mario Cuomo.

PAPE FRANÇOIS PRIE DEVANT À LA VIERGE DU ROSAIRE

Imprimer
PDF

À 7 heures, Saint-Père François est parti en hélicoptère de l'héliport Vatican pour la Visite Pastorale à Pompei et à Naples.
À Son arrivée, peu avant les 8 heures, dans l'Aire Meeting du Sanctuaire de Pompei, le Pape a été accueilli par S.E. Mons. Tommaso Caputo, Archevêque de Pompei et Délégué pontifical pour le Sanctuaire, et par le Maire de la Ville, M. Nando Uliano.
Après avoir atteint le Sanctuaire en voiture et accueilli du Recteur Mons. Pasquale Mocerino, le Saint-Père a récité la « Petite Prière » devant l'image de la Sainte Vierge du Saint Rosaire.
Avant de revenir à l'hélicoptère pour se transférer à Naples, le Pape a salué du parvis les fidèles présents sur la place du Sanctuaire, et qu'ils avaient veillé en prière toute la nuit. Celles-ci les mots du Papa :
Merci beaucoup! Merci beaucoup, pour cet chaleureux accueil. Nous avons prié la Vierge, parce que nous bénisse tous : vous, moi, et tout le monde. Nous avons besoin de la Vierge, pour qu'il nous garde. Et priez pour moi, ne vous oubliez pas. Maintenant je vous invite à réciter tous ensemble l’Ave Maria à la Vierge et ensuite je vous donnerai la Bénédiction.

Lire la suite...

PAPE FRANÇOIS À SCAMPIA: VOUS ÊTES UN PEUPLE AVEC LA LONGUE HISTOIRE, VOUS AVEZ LA RESSOURCE DE LA JOIE ET DE LA GAIETÉ

Imprimer
PDF

Pape François a commencé sa visite pastorale à Naples de la périphérie de Scampia, en rencontrant la population et les différentes catégories sociales.
Ses mots ont bouleversé les présents :
Vous appartenez à un peuple avec la longue histoire - il a affirmé le Saint-Père - traversée d'événements complexes et dramatiques. La vie à Naples n'a jamais été facile, mais elle n'a jamais été triste ! Elle est celle-ci votre grande ressource : la joie, la gaieté. Le chemin quotidien dans cette ville, avec ses problématiques et ses difficultés et parfois ses dures épreuves, produit une culture de vie qui aide toujours à se relever après chaque chute, et à permettre que le mal n'ait jamais le dernier mot. Celui-ci est un défi beau : ne pas laisser jamais que le mal ait le dernier mot. Il est l'espoir, le savez bien, ce grand patrimoine, cette « moteur de l’âme », très précieuse, mais même exposée à des assauts et vols.

Lire la suite...

PAPE FRANÇOIS À NAPLES: LE MONUMENT DÉDIÉ À MIGRANT INCONNU. « LES MIGRANTS NE SONT PAS DES ÊTRES HUMAINS DE SECONDE CLASSE »

Imprimer
PDF

L’attention a été poste de Saint-Père Francesco au migrants.
Voici Ses mots :

Je voudrais répondre à la soeur qui a parlé au nom des immigrés et de sans fixe demeure. Elle a demandé un mot qui assure que les migrants sont fils de Dieu et qu'ils sont citoyens. Mais est-il nécessaire d'arriver à ceci ? Les migrants sont des êtres humains de seconde classe ? Nous devons faire sentir à nos frères et soeurs migrants qui sont citoyens, qui est comme nous, fils de Dieu, que sont des migrants comme, parce que tous nous sommes des migrants vers une autre patrie, et peut-être nous arriverons tous. Et personne ne se perde pour le chemin ! Tous nous sommes des migrants, fils de Dieu qui nous a mis tous en chemin. Il ne peut pas se dire : « Mais les migrants sont ainsi… Nous sommes… ». Non ! Tous nous sommes des migrants, tous sommes en chemin. Et ce mot que tous nous sommes des migrants n'est pas écrit sur un livre, est écrit dans notre chair, dans les nôtre marche de vie, qu'elle assure qu'en Jésus tous nous sommes des fils de Dieu, fils aimés, fils voulus, fils sauvés. Nous pensons à ceci : tous nous sommes des migrants dans le chemin de la vie, aucune de nous a demeure fixe dans cette terre, tous nous en devons aller. Et tous nous devons aller trouver Dieu : une première, l'autre après, ou comme il disait cet âgé, cette vieux rusée: « Oui, oui, tout ! Allées vous, je vais dernier ! ». Tous nous devons y aller.

Ces mots ont été rappelés peu avant le départ de Saint-Père pendant qu'il passait devant au Monument avec l'urne de « Migrant Inconnu », en bénissant les présents.
Dans le monument elle a été remise l'urne avec les reliques de « Migrant Inconnu ».

Lire la suite...