Maison de la Paix || Casa Universale delle Culture (FR)

CASA UNIVERSALE DELLE CULTURE

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est un lieu hautement représentatif, où transmettre la connaissance des différentes identités et cultures du monde, en structurant de manière permanente des initiatives qui puissent produire la paix nécessaire pour un développement partagé.

La Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture (MdP) est un projet conçu par Michele Capasso, auquel ont adhéré les principaux Pays du monde et organismes internationaux. Il s’agit d’une architecture où est gardée la mémoire des nombreuses initiatives de Paix qui ont caractérisé l’histoire, souvent plus que les guerres, mais – surtout – un espace où “construire” la Paix.

L’ensemble architectonique a une valeur symbolique importante : il représente, en effet, les Pays du monde engagés dans le processus de paix et la Pays victimes des conflits.

Proposée par la Fondazione Mediterraneo avec la "Maison des Alliances" – avec les principaux organismes adhérants, tels que l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée, la Ligues des Etats Arabes, la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh et autres – la MdP constitue un point de référence pour tous ceux qui veulent “embrasser la paix”.

Son symbole est le "Totem de la Paix" du sculpteur Mario Molinari , que la Fondazione Mediterraneo est entrain de diffuser dans tout le monde, en constituant le réseau des “Ville pour la Paix”.

Le premier siège de la MdP a été inauguré le 14 juin 2010 (Naissance de la Maison de la Paix – Maison Universelle des Cultures) dans l’immeuble historique du Grand Hôtel de Londres à Naples.

L’action de la Maison de la Paix - Casa Universale delle Culture est finalisée à la valorisation des initiative principales du « Forum Universel des Cultures » de : Barcelone (2004), Monterrey (2007), Valparaiso (2010) et Naples (2013).

La Maison de la Paix réalise la plupart des initiatives conjointement avec la Maison de la Méditerranée.

 

Aujourd'hui 23 Février 2018, premier vendredi du Carême, nous célébronsune journée de prière et de jeûne pour la paix, en particulier pour le Sud-Soudan et la République démocratique du Congo. L'initiative a été lancée par le pape François lors de l'Angelus le dimanche 4 février 2018.
La Fondazione Mediterraneo et son réseau ont rejoint la journée dans la foulée de l'activité de trente ans pour le dialogue et la paix.
L'invitation du Pape a été accueilli par le Conseil œcuménique des Eglises qui ont indiqué que seulement en République démocratique du Congo, plus de 4 millions de personnes ont été déplacées et plus de 13 millions de nécessité absolue congolais de l'aide humanitaire. La même situation tragique au Soudan du Sud où 2 millions de personnes ont fui le pays et beaucoup sont déplacées à l'intérieur du pays. Dans le pays africain meurtri, près des deux tiers de la population ont besoin d'aide humanitaire. Carte Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens a invité le secrétaire général du Conseil œcuménique des Eglises, le pasteur Olav Fykse Tveit à participer à cette journée de prière qui devient - écrit dans une lettre - « un signe la solidarité et la proximité de ceux qui souffrent dans ces pays, et surtout aux nombreux chrétiens de différentes Eglises qui y vivent et aussi une étape concrète dans le témoignage commun de l'Evangile de la paix, dont le monde a si désespérément besoin ". Le pasteur Tveit a accepté l'invitation qu'il adresse que les Eglises membres du Conseil, soulignant que ce sont précisément les enfants, les jeunes et les femmes à être les plus touchées par la crise.
Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a soutenu le désir du pape d'élargir la prière et le jeûne, même aux fidèles d'autres religions, le vivant, « selon leur propre tradition et dans leurs lieux de culte ».
En Italie, il y a eu l'adhésion des communautés religieuses islamiques.

Lire la suite : ...

Le réseau international d'études politiques EUROMESCO, cofondé par la Fondazione Mediterraneo, a un nouveau site web en ligne aujourd'hui.

Lire la suite : ...

La Fondazione Mediterraneo a participé aux célébrations de Rome et de Capoue avec divers membres impliqués dans des actions de solidarité et d'aide aux migrants.
"C'est excitant de participer à cette Eucharistie parmi les drapeaux de 49 pays; Environ un milliard de personnes dans le monde se déplacent - a déclaré le président Michele Capasso - près d'un être humain sur sept; en Italie, les migrants arrivés par la route de la Méditerranée en 2017 étaient 119 mille, soit 34% de moins que l'année dernière. On estime que les morts ou les disparus sur la route de la Méditerranée centrale entre l'Afrique du Nord et l'Italie étaient de 3 116. Plus de 400 enfants sont morts en mer depuis le début de l'année, ils ont tenté la traversée seuls ou avec des proches, tandis que des milliers d'entre eux ont été victimes d'abus, d'exploitation et d'esclavage lors de leur voyage en Libye.
Ce n'est qu'en 2017 - conclut Capasso - 15.000 enfants non accompagnés ont atteint l'Italie par voie maritime et que leurs déplacements étaient généralement gérés par des trafiquants et des trafiquants. Avant d'assister à la messe, le président Capasso a souligné les émotions et l'implication de plus de 5.000 visiteurs dans l'itinéraire émouvant du Musée de la Paix de Naples consacré à "VOIX DES MIGRANTS" Célébration de la messe à Saint Pierre dimanche 14 janvier 2018 Le Pape François a dit des mots de compréhension pour les peurs des personnes confrontées au phénomène de la migration: "Avoir des doutes et des peurs n'est pas un péché. Le péché est de laisser ceux-ci conditionner nos choix et nourrir la haine"

Lire la suite : ...

Les Nations Unies (ONU) ont désigné  le Maroc pour abriter la « Conférence Internationale sur la Migration » (CIM 2018) qui se tiendra les 10 et 11 décembre 2018.

L’Assemblée générale de l'institution internationale a ainsi adopté, à l’unanimité, une résolution sur les modalités de ce rendez-vous, notamment le choix de la thématique "Conférence intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières".
Venant compléter les travaux du Forum Mondial sur la Migration et le Développement, co-présidé par le Maroc et l’Allemagne, et dont le 11e Sommet se tiendra du 5 au 7 décembre à Marrakech, la CIM 2018 constitue le plus grand événement international sur la question de la migration.
Un rendez-vous important puisqu'il verra l'adoption du « Pacte Mondial pour des Migrations Sûres, Ordonnées et Régulières », premier document onusien sur la question de la migration dans sa globalité.
Une consécration pour le royaume et une reconnaissance de son rôle dans la gestion migratoire dans le monde en général, et particulièrement en Afrique et dans l’espace euro-méditerranéen.
La Fondazione Mediterraneo participera à cet évènement en reconnaissance de son rôle, il y a 30 années, en faveur des migrants.

Lire la suite : ...

Le sommet des pays du sud de l'Europe (Portugal, Espagne, France, Italie, Grèce, Chypre et Malte) a eu lieu à Villa Madama.
"Si je devais résumer l'esprit qui nous unit est que nous sommes décidément des pays européens", ce sommet "ne se caractérise pas en se séparant du reste de l'Europe mais par discuter, raisonner et faire des propositions au profit de l'UE car nous croyons en l'avenir de l'UE ». C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre Paolo Gentiloni au sommet de la Villa Madama parmi les sept pays méditerranéens de l'UE. "La demande pour l'Europe au niveau mondial et le moment positif pour toutes les économies européennes en font le bon moment pour faire un effort pour parvenir à une plus grande cohésion européenne", a déclaré le président du Conseil, soulignant que la réunion du 7 "veut réduire les différences entre l'Europe du Nord et du Sud, entre l'Est et l'Ouest": "il est temps de le faire dans lequel la situation économique permet des investissements sur l'avenir".
"Après une décennie de crise économique, l'Europe a recommencé à croître, au cours des difficultés qu'elle a développées de nouveaux outils de gouvernance et renforcé sa capacité à réagir aux défis mondiaux". Cela est indiqué dans le document final du sommet des pays d'Europe du Sud, selon lequel "l'Europe est plus forte, mais il reste beaucoup à faire".
"La gestion des flux migratoires constituera un défi majeur pour l'UE dans les années à venir: les pays d'Europe du Sud sont particulièrement inquiets et affectés car ils sont à la pointe des frontières de l'UE. et le poids de cette tâche doit être reconnu et partagé par l'UE ", indique le document final du sommet.
"Nous devons prendre les mesures nécessaires pour achever l'union monétaire et économique, pour assurer une croissance durable et équilibrée", indique le texte final du sommet. Les sept dirigeants soulignent que "l'achèvement de l'union bancaire est une priorité". Des consultations populaires à travers l'Europe à partir du printemps prochain pour entendre les citoyens sur l'avenir de l'Union européenne. C'est la proposition lancée par les dirigeants des pays du Sud qui dans le document final du sommet de Rome font sienne la proposition du président français Emmanuel Macron. Oui aussi aux listes transnationales pour les élections au Parlement européen, convaincues que cela pourrait "renforcer la dimension démocratique de l'Union".
Les dirigeants des pays du Med-7 "réitèrent leur soutien à un accord de Chypre viable pour rapprocher Chypre et son peuple, et pour garantir la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de Chypre, sans avoir besoin de garants. et reste membre de l'UE, et faire partie de l'UE est la meilleure garantie pour une Chypre réunifiée », affirme le document final du sommet Med-7 de Villa Madama. Le prochain sommet des sept pays du sud de l'UE se tiendra à Chypre.

Lire la suite : ...

Le président Michele Capasso avec Pia Molinari, les membres du conseil directif et du Comité Scientifique International, les représentants des sections autonomes et les succursales, exprime de profondes condoléances pour la mort du prof. Corrado Beguinot: président de la Fondation Aldo Della Rocca et membre fondateur de la Fondazione Mediterraneo.
Dès le début des activités de la Fondation est née une collaboration profonde basée sur des communes idéales: des Appels pour la Paix au Manifeste pour la Ville Interethnique et Cablata.
Un patrimoine commun unique d'initiatives, de publications, d'événements, de conférences: le grand témoignage de la vision d'un homme, Corrado, qui a ramené Naples au monde et au monde à Naples sous le signe de l'urbanisme, de la haute culture, du dévouement au bien commun.

Lire la suite : ...

Le « Marché solidaire pour les enfants d'Alep », victimes de la guerre en Syrie, continue dans la salle du rez-de-chaussée du Musée de la Paix -MAMT.
Dans l'occasion de l'Epiphanie, il y eut nombreux de gestes de solidarité en faveur des migrants, auxquels on leur offrit des vêtements et des manteaux. La Fondazione remercie les plus de 40 bénévoles impliqués dans cette action imposante de solidarité et de fraternité.

Lire la suite : ...

Le président de la Fondazione Mediterraneo, prof. Michele Capasso, comme chaque année, a préparé un message pour la nouvelle année 2018 intitulé: "L'au-delà et l'autre".

Lire la suite : ...