MARIO MOLINARI (FR)

Mario Molinari – né à Coazze (Turin) le 9 Mars 1930 – commence son activité comme directeur de la papeterie Sartorio à Coazze et se transforme ensuite en pure essence sculpturale après trois ans de leçons de dessin auprès du Maître Raffaele Pontecorvo. Sa sculpture à ajouter vise à stimuler ironiquement l’âme en faisant de la couleur une arme, une puissance avec laquelle abattre la réalité. La variété des sujets et des matériels exprimée à 360 degrés porte ses sculpture a l’expression maximale frisant la quatrième dimension.

Le vaste parcours artistique le voit, à partir des années Soixante, parmi les protagonistes et fondateurs du groupe « Surfanta » de matrice surréaliste.

Pendant les années suivantes il a été présent assidûment en Galeries, Musées, Fondations Européennes et Internationales, puis il a enfin débuté avec interventions scénographiques à l’extérieur.

Molinari a été un pionnier de  celle philosophie qui porte littéralement l’art dans les jambes des personnes, qui en se promenant dans les rues tombent dans ses imposantes œuvres monumentales en ciment armé coloré qui, entre étonnement et incrédulité, s’érigent pour rendre justice à la nature humaine insatiable en sa joie de vivre.

Les lieux non préposés comme par exemple places, ports, fleuves (le Po – Exposition flottante 1994) et hôpitaux accueillent Molinari en une symbiose où l’un nécessite de l’autre trouvant dans l’association celle lymphe désormais vitale.