2021 (FR)

En ce moment historique particulier, où le monde entier est impliqué dans ce qui pourrait devenir une tragédie humaine - une guerre désespérée contre l'ennemi invisible Covid 19 - la coopération de nous tous est nécessaire.
Si pour une fois l'esprit humanitaire prévalait sur le pouvoir politico-économique des multinationales, une solution pourrait être trouvée en libéralisant les brevets des fabricants de vaccins, en permettant leur production sur place et en les encourageant.
À cette fin, la coopération de tous les États pour une stratégie commune partagée serait nécessaire. Ce n'est pas, en fait, une lutte pour imposer un produit sur les marchés:

le vaccin n'est pas et ne doit pas être une marchandise.

Il ne s'agit pas de consommation, la spéculation est hors de question: pour affirmer ce principe la coopération de tous est nécessaire et indispensable, notamment pour aider les plus faibles.
Les efforts doivent converger vers la création de produits innovants d'une plus grande efficacité, qui confèrent une immunité et une protection pendant une durée suffisamment longue. Parallèlement à une production rapide et à une expérimentation continue, la collaboration de chaque individu est nécessaire. Vous ne pouvez pas combattre sans défenses, si les médicaments et les vaccins constituent l'attaque contre l'ennemi, les précautions et la prudence sont les structures défensives..

La distanciation sociale, les masques et l'hygiène des mains sont des remparts nécessaires.
Cependant, ces moyens ne suffisent pas pour mener la guerre, comme déjà évoqué:
il faut une stratégie décisive, qui en médecine est la prévention.

Les médicaments et les vaccins ont des effets secondaires: le fait qu'ils soient limités ne signifie pas qu'ils peuvent être ignorés..

Une prévention adéquate est nécessaire et tient compte du fait que:

Les vaccins sont basés sur le renforcement du système immunitaire et donc la prévention est essentielle à travers l'étude de la normofonctionnalité du système immunitaire lui-même:

La production de caillots sanguins chez certains sujets, suite à la vaccination, dépend de la constitution de leur sang: si vous êtes génétiquement prédisposé, le risque augmente.

L'étude, la recherche, la prévention sont les outils à utiliser pour sortir du danger de la situation pandémique actuelle, mais elles ne sont pas réalisables sans une prise de conscience du danger mondial et surtout sans abandonner les stratégies économiques et politiques communes.