2021 (FR)

A l'occasion de la XXVIa Journée de mémoire et d'engagement à la mémoire des victimes innocentes de la mafia - promue par Libera et soutenue, entre autres, par la Fondazione Mediterraneo - pour la première fois en 26 ans nous ne sommes pas ensemble pour colorer les carrés d'Italie. En ces jours difficiles où il est essentiel de rester à la maison, nous ne voulions pas laisser les familles des victimes innocentes des mafias manquer notre étreinte. Et le souvenir ne s'arrête pas tout comme le souvenir de toutes les victimes innocentes de la mafia ne s'arrête pas. Le 21 mars n'a jamais été une date de fin en soi mais toujours l'étape d'un engagement qui dure 365 jours par an dans les écoles, les universités, les associations, les paroisses et partout où les citoyens vivent cette responsabilité du bien commun qu'il est le premier antidote au mal des mafias et de la corruption. Les victimes innocentes des mafias ne veulent pas seulement qu'on se souvienne. Ils veulent que nous continuions leur engagement, que nous réalisions leurs espoirs. Souvenez-vous, ramenez au cœur la vie de personnes arrachées à leur famille, réalisant, en fait, un droit à un nom et à se souvenir qui n'a pas de contenu «civil» mais éthique, humain, solidaire: les valeurs fondamentales d'une communauté capable de construire une mémoire. C'est pourquoi il a été décidé de célébrer cette journée à travers une campagne sociale. À travers le web et les médias sociaux, toutes les victimes innocentes de la mafia ont été rappelées, leurs histoires, leurs noms et notre proximité avec toutes les familles des victimes innocentes de la mafia.