ARCHIVIO 2010/2019 (FR)

L'Académie pontificale pour la vie, Microsoft, IBM, la FAO et le gouvernement italien sont parmi les premiers signataires de «l'appel à l'éthique de l'IA», un document créé pour soutenir une approche éthique de l'intelligence artificielle et promouvoir entre les organisations, les gouvernements et les institutions un sens de la responsabilité partagée dans le but de garantir un avenir dans lequel l'innovation numérique et le progrès technologique sont au service du génie humain et de la créativité et non de leur remplacement progressif.
Les premiers signataires de l'appel expriment ainsi la volonté de travailler ensemble, dans ce contexte et au niveau national et international, pour promouvoir un «algorithme éthique», c'est-à-dire le développement et l'utilisation de l'intelligence artificielle selon les principes suivants, fondamentaux d'une bonne innovation: la transparence, en principe les systèmes d'intelligence artificielle doivent être compréhensibles; d'inclusion, les besoins de tous les êtres humains doivent être pris en compte afin que chacun puisse en bénéficier et que tous les individus se voient offrir les meilleures conditions possibles pour s'exprimer et se développer; Responsabilité: ceux qui conçoivent et mettent en œuvre des solutions d'intelligence artificielle doivent faire preuve de responsabilité et de transparence; Impartialité: ne pas créer ou agir selon les préjugés, préservant ainsi l'équité et la dignité humaines; Fiabilité: les systèmes d'intelligence artificielle doivent pouvoir fonctionner de manière fiable; Sécurité et confidentialité: les systèmes d'intelligence artificielle doivent fonctionner en toute sécurité et respecter la confidentialité des utilisateurs.
Premiers signataires: Mgr. Vincenzo Paglia, président de l'Académie pontificale pour la vie (sponsor de l'initiative); dr. Brad Smith, président de Microsoft; dr. John Kelly III, vice-président exécutif d'IBM, dr. Dongyu Qu, directeur général de la FAO, ministre Paola Pisano pour le gouvernement italien. Dr. Davide Sassoli, président du Parlement européen.
La Fondazione Mediterraneo et la Federazione Anna Lindh Italia ont partagé et adhéré au document en partageant le contenu et les objectifs. La Présidente Michele Capasso, présente à l'événement, a souligné l'importance de cette initiative et a remercié Mgr Paglia pour sa promotion.
Après la cérémonie de signature, Mgr. Vincenzo Paglia a lu l'adresse adressée aux participants par le pape François
.