ARCHIVIO 2010/2019 (FR)

La Fondazione Mediterraneo et la Federazione Anna Lindh Italia ont participé à cet événement qui s’st déroulé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
La ville de Marrakech a accueilli, du 6 au 10 janvier 2020, l’organisation de cette grande manifestation scientifique organisé par le Ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et le Centre Marocain d’Education Civique en coordination avec le « Congrès international pour l’efficacité et l’amélioration de l’école ».
« Cet événement s’inscrit dans le cadre de  la mise  en œuvre des Hautes Directives  Royales   qui érigent l’éducation en deuxième priorité nationale après l’intégrité territoriale - a affirmé le président Michele Capasso -  ainsi que la mise en place des dispositions de la loi  cadre 51.17 qui définit les caractéristiques de l’école marocaine, une école de l’équité, de la qualité et de promotion de l’individu et de la société, et considère que sa réforme est une responsabilité partagée qui dépend des efforts concertés de tous ».
Ainsi, 1000 participants de 65 pays représentant des instances  nationales et internationales appartenant à des organisations gouvernementales et non gouvernementales et s’intéressant au secteur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique ont débattu sur les axes suivants : éducation et autonomisation des jeunes et leur qualification en vue de renforcer leur participation dans le développement social et économique et l’amélioration de la qualité dans les écoles et de mieux les préparer au monde professionnel, amélioration des pratiques pédagogiques, promotion des rôles des décideurs, des chercheurs et des praticiens dans le changement éducatif, promotion de l’enseignement des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, orientation scolaire, leadership éducatif et enfin éducation inclusive pour les migrants et les réfugiés. Un axe a été, par ailleurs, consacré au renforcement de la gouvernance des établissements scolaires à travers le projet d’établissement.
A travers plus de 460 communications présentations, conférences, ateliers et tables rondes, cette édition vise le partage de bonnes pratiques entre les différents participants dans le domaine de l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation.
Cette édition a également eu pour objectif d’étudier le rôle de l’école dans l’autonomisation des jeunes et les préparer à participer au développement social et économique de leur pays, et discuter des moyens d’amélioration des méthodes et des approches pour assurer les meilleures performances des établissements scolaires ainsi que d’échanger les points de vue et les expériences liés à l’intégration des immigrés dans les systèmes éducatifs ainsi que dans le tissu social.
L’organisation de ce congrès au Maroc, revêt une grande importance, vu qu’elle permettra notamment de présenter la stratégie du Royaume du Maroc pour réformer son système éducatif et d’en discuter avec des experts de renommée internationale. Elle vise également le partage d’expériences avec diverses approches en matière de réforme éducative ainsi que la promotion de l’image du Maroc en tant que destination pour les investissements dans l’économie de la connaissance et la consécration de la politique africaine du Maroc par sa présence non seulement en tant que partenaire économique, mais aussi en tant qu’acteur important dans le développement de l’éducation au niveau continental, à travers la participation de 20 pays africains dans cette édition.