ARCHIVIO 2010/2019 (FR)

Roberta Santaniello, directrice de la région Campanie et vice-présidente de l'Assemblée régionale de Campanie du Parti démocrate, a signé l'appel de la Fondation méditerranéenne pour "LES FEMMES ACTRICES DU DIALOGUE" intitulé "KĪMIYYA".
Le programme est conçu et mis en œuvre par la Fondation pour la Méditerranée, en collaboration avec 12 réseaux nationaux de la "Fondation Anna Lindh" (Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Espagne France, Italie, Malte, Mauritanie, République tchèque, Lituanie, Slovénie, Tunisie) et avec les principales institutions internationales (ONU, Parlement européen, Conseil de l'Europe, etc.).
WOMAN est le principal "promoteur" des liens entre les sociétés civiles: en soutenant sa formation, son éducation et son accès à de nouveaux outils et nouvelles technologies numériques, il sera possible de faciliter la mise en œuvre du dialogue interculturel dans la région euro-méditerranéenne et réduire les migrations et les causes des conflits.
Le nom KĪMIYYA a été choisi parce que dans les anciennes langues méditerranéennes (amharique, arabe, grec et autres) il signifie "embrasser", "fusionner", "se réunir", "partager", "fusionner".
809 les premières femmes signataires au monde à ce jour, y compris les lauréates du prix Nobel, les femmes ayant des responsabilités gouvernementales, les femmes de la culture et de la science et ainsi de suite pour une longue liste à laquelle s'ajoute aujourd'hui le nom de Roberta Santaniello
.